Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DESTINS DE STARS - Michael Jackson derrière le masque.

La célébrité est un ersatz magnifique créé pour le plaisir du public. La star incarne donc un mythe, une image attrayante, mais simplifiée et illusoire. Ne jamais sous-estimer combien la puissance de la célébrité peut déformer toute situation.

Michael Jackson a abandonné Bill Bray alors qu'il était malade.

Michael Jackson a abandonné Bill Bray alors qu'il était malade.
Michael Jackson a abandonné Bill Bray alors qu'il était malade.
Michael Jackson a abandonné Bill Bray alors qu'il était malade.

Traduction d'un article de fox News du 12 octobre 2004

Michael Jackson est connu pour vouloir guérir le monde et aider les enfants, mais il a abandonné son ancien employé et confident dans les dernières années de son déclin.

Bill Bray, qui était à la tête de la sécurité de Jackson pendant pratiquement toute sa carrière, est cloué au lit, malade et dans un état ​​grave. Il n'a pas vu ou entendu parler de quelqu'un de la famille Jackson depuis au minimum cinq ans - même s’il est toujours fidèle.

Bray est allé travailler d'abord pour Motown en 1968, puis pour les Jackson Five en tant que chef de la sécurité en 1971. Bray a été embauché par Joseph Jackson, le père de Michael, et a été instantanément investi d'une tâche : Garder Michael loin des ennuis et du malheur.

Bray a fait cela  les prochaines décennies et demi, quittant Motown quand les Jackson’s l’ont fait en 1978, ensuite, il est resté avec Michael pendant pratiquement toute sa carrière solo.

Michael a écrit dans son autobiographie "Moonwalk" en 1988 : « Bill est très prudent et extrêmement professionnel dans son travail, il se déplace partout avec moi et, parfois, il est mon seul compagnon au cours des trajets. Je ne peux pas imaginer ma vie sans ce gardien, il est chaleureux et drôle,  absolument en amour avec la vie, il est un grand homme ».

Maintenant Bray vit dans des conditions désastreuses à l'âge de 79 ans. Avec pour seuls revenus l'assurance - maladie et l’assurance-maladie complémentaire, qui ont été payée par le bureau de Jackson,  dit sa femme, Gail. Sinon, il dit qu'il ne reçoit aucune compensation des Jackson et n'a aucun contact avec eux.

Quand je suis allé voir Bray il y a quelques semaines à Los Angeles, il était confiné sur un lit d'hôpital, à l’étroit dans un appartement au premier étage d’un immeuble loué par Gail, sa compagne de longue date.

Il a eu un cancer et fait un AVC. Il passe la plupart de ses journées au lit,  et  regarde des films de John Wayne à la télévision. Son niveau de ressource est minime et à certains moments  il a du mal à parler. Même s’il a probablement gagné beaucoup d’argent avec les Jackson, ces jours sont révolus depuis bien longtemps.

Bill Bray n'a pas entendu parler du tout  des Jackson pendant au moins cinq ans, raconte Gail. Leur appartement est situé dans un pâté de maisons au bord de l'autoroute de Santa Monica dans un quartier propre, mais néanmoins risqué, près de South Central.

Il est loin de Neverland ou même de la succession de la famille Jackson à Encino, en Californie. Gail dort sur un canapé en face de la chambre de Bill Bray afin qu'elle puisse l'entendre la nuit.

J'ai dit à Gail, qui connait Bray depuis la fin des années 60, que tous ceux qui sont impliqués dans le scandale actuel de Michael Jackson disent: «Où est Bill Bray ? Il n’aurait jamais laissé cela se produire? ».

« Michael et Bill étaient si proches qu'il était comme son vrai père » dit Gail. Voilà ce qu'elle m’a  rappelé : «  Au début, quand Michael  terminait un spectacle, il  courait  et sautait dans les bras de Bill  dès sa sortie de scène ».

Bray a voyagé avec les Jackson, puis avec Michael, avec une dévotion qui a souvent bouleversé Gail. « Il revenait  une journée, ensuite, il repartait vers Michael. »

En fait, le nom de Bray est répertorié en tant que responsable de la sécurité sur tous les grands tours de Jackson dans les années 80 et 90 : Victory tour, Bad tour, Dangerous tour et HIStory tour.

Mais les temps ont changé. Jackson a été emporté dans une affaire de pédophilie pendant presque un an. Avant cela, il avait été impliqué dans plusieurs autres scandales faisant les titres des tabloïds.

Gail dit que les appels qu'elle avait lancés à Michael à  son bureau de MJJ Productions étaient restés sans réponse.  

«J’ai l'habitude de dire qu’en tant que garde du corps, « Vous devez regarder ce qui se passe dans votre dos », dit Gail. « Plusieurs personnes étaient jalouses de la relation de Michael avec Bill et voulaient le faire partir »

Parmi ceux qu'elle a cités il y avait Norma Staikos, la secrétaire de Jackson, qui avait disparu des contacts après l'affaire de molestations d’enfants en 1993 et Wayne Nagin, l'homme de sécurité de Jackson, qui avait également disparu depuis cette affaire.

Bill Bray, ne voulait pas d’argent de Michael, Contrairement à Bob Jones, un employé de longue date de Jackson qui a récemment été renvoyé sans préavis, Bray n'a pas l’intention d'écrire un livre ou déposer plainte.

« Il aurait seulement aimé qu’il vienne lui rendre visite», a déclaré Gail.

Et voilà la chose, vous voyez. Bill Bray est resté fidèle à Michael Jackson en dépit de ces circonstances.

«Je ne veux pas dire quoi que ce soit qui nuirait à Michael » m’a dit Bray.

Mais quand je lui ai demandé s'il était possible que Michael ait un enfant adulte qu’il  ne connaissait pas ?   Comme Jackson l’a affirmé à des amis.  C’est la seule fois ou Bray à baissé sa garde  au cours de notre entretient. Il éclata de rire et me dit: «  Si Michael vous a dit cela, il est un grand menteur.  S'il vous a dit qu'il avait un fils, il n’a pas dit la vérité ».

http://www.foxnews.com/story/2004/10/12/jacko-abandons-ailing-urrogate-father.html

Bill Bray est mort en 2005, peu après l'acquittement de Michael Jackson.

Michael Jackson, décédé le 25 juin à Los Angeles, usait de pseudonymes pour se faire prescrire les puissants médicaments qui ont peut-être provoqué sa mort, affirmait  le Los Angeles Times.
Le quotidien ajoute, citant une personne ayant travaillé pour la pop star dans les années 80 et 90, que les médecins de Jackson remplissaient régulièrement ses ordonnances sous les pseudonymes, dont Joseph Scruz et Bill Bray.!!!

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Clara

Derrière le masque de MICHAEL JACKSON et le culte de ses fans.
Voir le profil de Clara sur le portail Overblog

Commenter cet article