Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DESTINS DE STARS - Michael Jackson derrière le masque.

La célébrité est un ersatz magnifique créé pour le plaisir du public. La star incarne donc un mythe, une image attrayante, mais simplifiée et illusoire. Ne jamais sous-estimer combien la puissance de la célébrité peut déformer toute situation.

La puissance de la célébrité de MICHAEL JACKSON.

Michael Jackson dans toute son omnipotence !

Michael Jackson dans toute son omnipotence !

La majorité des gens veulent faire le bien, vivre de bonnes choses, avoir de bonnes pensées et prendre les bonnes décisions. Ils s’y efforcent en donnant le meilleur d’eux-mêmes, pourtant cela n’arrive pas et n’a que peu ou pas de répercussions dans le monde tangible.
La croyance la plus naïve qui nous prédispose à des souffrances continuelles, consiste à vouloir considérer que tous les humains sont fondamentalement bons.  En faisant allègrement abstraction des psychopathes qui vivent parmi nous, en cultivant notre ignorance des paramètres qui nous permettent de les reconnaître comme tels, nous sommes de fait les premiers responsables des méfaits qu’ils nous font subir et font subir aux autres.
Trompés par l’image classique du psychopathe violent véhiculée par la sous-culture Hollywoodienne, nous baissons facilement la garde lorsque nous sommes confrontés à des individus sans conscience, n’éprouvant ni culpabilité, ni remords, sans aucune moralité et avec un sens des responsabilités à vous glacer d’effroi. 
La conscience de faire souffrir autrui et la capacité de restreindre nos actions et nos pensées selon cette conscience est la plus développée des fonctions d’humanisation, celle là même qui semble faire défaut aux « sociopathes » de tout poil. 
Il apparait comme une évidence que les méthodes de terreur psychologique et l’arrogance pathologique dont font montre ceux qui sont résolus à nous envouter nous privent de notre capacité à réagir de façon adéquate.
Tenir pour acquis inéluctable la présence de « sociopathes » parmi nous, et les intégrer comme composante de la normalité est une façon clinique subtile mais erronée d’envisager les choses. Les personnes malades ne sont pas celles qui subissent la torture psychologique ou physique et tentent tant bien que mal de s’en préserver, mais celles qui la font subir.

Comment transmettre l’amour de la liberté à un adulte qui l’aime moins que sa paresse mentale et qui préfère laisser sa conscience dans la ouate ? Nous ne pouvons RIEN faire pour sa conscience, à part refuser nous-mêmes de participer aux entreprises de lavage de cerveau. C'est ce que je fais, je refuse de participer au lavage de cerveau en ce qui concerne Michael Jackson. Et c'est pourquoi je pense qu'il ne faut jamais sous-estimer combien la puissance de la célébrité peut déformer toute situation.

Il y avait clairement quelque chose de pourri dans la cour du roi Michael, quelque chose de terrible se passait dans son champ de foire privé qui avait été aménagé  pour le plaisir des enfants avec qui il  aimait être seul. Et on nous a dit que cela était très bien. Il était Michael Jackson, après tout ! et puis il était lui-même si enfantin ! 

Aidé par un bataillon d'avocats  et ses fans hystériques  pleurant à l'extérieur des veilles salles d'audience, Jackson a échappé aux acusations répétées de molestation sexuelle des enfants. Donc, la partie exploitée de son nom est restée sans tache - Combien de temps encore  ses fans peuvent continuer à  se tromper ?

Les fans de Jackson ont pratiquement tous plus de la trentaine, et pour certains  beaucoup plus,  et bien psychiquement,  ils ne font pas leur âge, ils ressemblent à des gamin(e)s qui tapent du pied en disant «faut pas toucher à notre  Mike, à notre ange,  Na !» Mais de toute façon reconnaître ou non la pédophilie de Jackson est une affaire entre  soi et ... sa conscience. On considère généralement que le passionné viole, contredit, les règles élémentaires de logique, celles que tout homme de bon sens, en possession de toute sa raison, va pouvoir exercer. Le problème sera que, en même temps, le passionné fait usage de ces règles, mais en quelque sorte à l'envers...

Ces gosses ont été traumatisés, non seulement par Jackson mais aussi par leurs parents complices "inconscients" des actes du chanteur. Le lien qui unissait Jackson et les familles était très fort, on le retrouve systématiquement dans tous les cas de pédophiles séducteurs, c'est une constante, Jackson n'est pas unique, et c'est pour cette raison que les psy qui les suivent lors de thérapies peuvent en parler savamment et que les gens lambdas comme moi, peuvent comprendre. C'est très intéressant, cela me rappelle un peu le genre de lien qui uni un gourou à son adepte dans les sectes. C'est aussi fort et aussi nocif  pour les parents que pour leur enfant. Jackson m'a appris des choses, j'ai pu mieux saisir toute la complexité de ces situations, lorsqu'un pédophile séducteur s'infiltre dans une famille,  la famille lui donne une confiance absolue, exactement comme les fans endoctrinés le font. Sauf peut-être que pour ces derniers c'est encore pire, puisqu'ils ne l'ont vu que sur scène, c'est à dire de loin. Certains même ne l'ont pas vu du tout. Mais ils se permettent de juger les victimes et leurs parents à grands renforts d'injures. Il n'y a que les fans pour plaindre l'abuseur et le défendre, chose qu'ils ne feraient pas si leur voisin avait fait la même chose.

Je pense que tous les enfants molestés par Jackson ont le droit d'être reconnus en tant que victimes. Mais peut-être que les fans ont aussi décidé, que ces gamins avaient été très heureux avec lui et qu'après tout ils étaient si chanceux d'avoir pu vivre auprès du roi de la pop !  L’envieux calcule, et ce qu'il lui fait défaut c'est précisément la justice. L'envieux cherche l'extermination, il s'attribue tous les droits. Bien plus, il s'érige avant même le droit, et ce faisant il les nie tous.   tandis que le jaloux fantasme en criant  «Michaeeeel on t'aiiiime !».

Ici vous trouverez le rapport de justice concernant le dessin de Jordie Chandler :

En voici la traduction :

Jordan Chandler a décrit la coloration et les taches  sur le corps du défendeur en dessous de son tour de taille et au-dessus de ses genoux, y compris son pénis, il a dessiné une image du pénis en érection du défendeur, Dans ce dessin, et en compairaison avec les photographies prises à une date ultérieure du corps du défendeur,  on distingue son pénis taché.
Cette notion est faite au motif que la preuve proposée est pertinente pour réfuter la preuve présentée par le défendeur qui prétend que Michael Jackson, en raison de sa nature «timide» et «modeste», ne se serait pas exposé nu devant de jeunes garçons. 

Mais les lanceurs de rumeurs se sont empressés de dire que le dessin ne correspondait pas ou que Jordan avait dit que Jackson était circoncis !  Les fans ont aimé cette version des choses. Curieusement Ils ne croient pas aux documents officiels de la justice, mais ils croient que MJ était innocent parce qu'il a été reconnu non coupable par la justice. Ces deux comportements de soumission  sont en contradition,  mais avec la même attitude.

La bonne question à se poser était :  Est-ce normal de pouvoir dessiner correctement le sexe en érection,  d'un homme «timide et modeste», quand on a que 13 ans ? Bien sur que NON. Qui peut dessiner avec précision le sexe en érection d'un ami qui n'est pas intime ?

Les détails de la bizarre collection de pornographie de Jackson ont été rendus publics pour la première fois six ans avant sa mort.  Cette énorme collection de vidéos, livres et images trouvées dans son ranch de Neverland en 2003 a été documentée dans un rapport de police.

Le matériau est détaillé dans des documents judiciaires depuis la première fois où Jackson a été accusé de pédophilie.  Mais les Jacksoniens  insistent à dire que les images et les livres ont un manque de pertinence, cependant rien ne peut être plus éloigné de la vérité.

Tous les documents mettent en lumière les appétits et les intérêts malsains de Jackson. Ils fournissent,  la preuve difficile  qu'il était intéressé par les enfants comme des êtres sexuels.

Et pourtant  là encore ses fans et  sa famille, disent qu'il était innocent de toutes les accusations. Même certains des officiers de police étaient réticents à poursuivre le soi-disant roi de la pop parce que, disaient-ils, «il avait rendu  plusieurs millions de personnes tellement heureuses.»

Michael Jackson était une étoile dont la célébrité l'avait immunisé des contraintes civilisées de la vie réelle, un millionnaire gâté incapable de se modérer et de contrôler ses impulsions sexuelles. Il était blindé dans la vie et maintenant sa succession essaie de protéger son héritage et de gagner goulûment des fortunes sous le nom de MJ.

Michael a passé toutes ses années dans cette industrie familiale -  Et en aucune façon l'Estate et sa famille ne permettront à la souillure du scandale de ruiner cette source de revenus faciles.

Peut-être qu'il est compréhensible aussi que les enfants de Jackson  ne veulent pas voir leur  propre héritage terni, c'est pourquoi «Paris» Tweete  des messages sirupeux disant  « Malheu­reu­se­ment la néga­ti­vité fera toujours vendre. Je vous implore tous d’igno­rer les ordures et les para­sites qui font carrière en essayant de calom­nier mon père. Les gens les plus purs se font toujours démo­lir… Il sera prouvé que mon père adoré a toujours été et sera toujours inno­cent. »

Moins acceptable, cependant, sont les fans qui pleurent et se lamentent, comme des gosses, affirmant que le stock de  pornographie juvénile  trouvé au ranch de Neverland concernait simplement des «livres d'art». - les fans, dans leurs propos,  imitent parfaitement leur idole,  Jackson se positionnait  constamment en victime -  ( Ah là là pauvre Michael : ne le laissera t-on donc jamais reposer en paix ?! -  ou encore  Connaissant bien MJ, c'est lui la victime là, il l'a été de son vivant, et ça continue  après sa mort,  à cause de ces pseudos accusateurs qui ne veulent que de l'argent ! )  pfffffff......

Une fois pour toutes, il est temps d'être honnête au sujet de Michael Jackson. A propos du genre d'homme qu'il était et le genre de choses qu'il a faites. Sinon, on ne peut passer outre  ce bourbier sordide.

Ces victimes,  James Safechuck ou Wade Robson qui accusent MJ post-mortem, ont plus de courage que tous ceux qui les insultent. Affronter les menaces et la colère des fans ou de l'estate et de la famille, a du en faire reculer plus d'un. Ces adultes sont en souffrance à cause de Jackson mais eux, sont bien vivants. Une victime ne doit pas être sacrifiée toute sa vie pour préserver l'image fausse du Roi? de la pop.

Cette Interview  date de 2013, Wade Robson est un adulte qui montre combien il est sincère et cohérent.

Q. Avant d'aller plus loin, quel est votre état d’esprit aujourd’hui?
W.R. Quel est mon état d'esprit... Je me sens fort, je sens que je fais est ce qu’il fallait faire parce que c’est ma vérité.
Q. Malgré tout ce que certains pourront dire après vos propos ?
W.R. Oui
Q. Revenons en 2005 lors du procès de Michael Jackson pour abus sexuel sur mineur. Vous étiez le premier témoin appelé à la barre pour la défense de Michael Jackson. L’avocat vous a appelé en premier parce qu’il vous trouvait très convaincant et très énergique en clamant l’innocence de Michael Jackson. Et nous voici quelques années plus tard et vous dites exactement le contraire. Que s’est-il passé ?
W.R. Premièrement, ce que je voudrais préciser c’est qu’il ne s’agit pas d’un cas de souvenirs refoulés. Je n’ai jamais rien oublié de ce que Michael m’a fait. Mais j’étais psychologiquement et émotionnellement totalement incapable et peu disposé à comprendre qu’il s’agissait d’abus sexuels.
Q. De quoi l’accusez-vous ?
W.R. D’avoir sexuellement abusé de moi de l’âge de 7 à 14 ans.
Q. Je sais que c’est une question difficile et personnelle mais pourriez-vous être un peu plus concret ? Vous accusez d’activité criminelle une personne décédée, donc j’ai besoin que vous en disiez un peu plus. S’est-il livré à des actes sexuels sur vous ? Vous a-t-il forcé à vous livrer à des actes sexuels sur lui ? Quelle était la nature de l’abus ?
W.R. Oui, c’est exactement ce que vous avez dit. Il s’est livré à des actes sexuels sur moi et m’a forcé à me livrer à des actes sexuels sur lui.
Q. Quel âge aviez-vous quand ça a commencé ?
W.R. 7 ans.
Q. Et combien de temps cela a-t-il duré ?
W.R. Jusqu’à l’âge de 14 ans environ.
Q. Quand vous avez témoigné en 2005, vous vous êtes présenté à la barre, avez levé la main droite et juré sous serment que jamais rien de sexuel ne s’était passé entre vous et Michael Jackson. Pourquoi avez-vous menti ?
W.R. Vous savez… j’ai dit ce que je comprenais et ce que j’étais capable de dire… A partir de l’âge de 7 ans, dès le premier jour des abus, Michael m’a dit que nous nous aimions et que c’était de l’amour, une expression de notre amour. Et il est resté sur cette ligne-là. « Mais si un jour tu racontes à quelqu’un ce que nous faisons, nos vies et carrières respectives seront terminées »
Quand j’avais 11 ans et que la première enquête criminelle a eu lieu en 1993, il m’appelait tous les jours dans un jeu de rôles et me disait que si jamais quelqu’un apprenait que nous faisions ces choses, ces choses sexuelles, nous irions tous les deux en prison pour le restant de nos jours.
Q. Quand vous avez témoigné en 2005, est-ce que Michael Jackson ou quelqu’un travaillant pour lui vous a proposé de l’argent pour dire ce que vous avez dit ? Vous ont-ils demandé de mentir à la barre à cette époque ?
W.R. Non, il n’y a pas eu d’argent, ni de « tu dois mentir ». Avant cette histoire, lorsque Michael m’appelait tous les jours pendant ces abus, c’était de la pure manipulation et du lavage de cerveau. Il n’y avait aucune notion de vérité au téléphone, il était dans un jeu de rôles avec moi et il m’entrainait pour différents scénarios.
Q. Vous dites qu’il ne s’agit pas de souvenirs refoulés, vous dites que vous avez toujours gardé à l’esprit ce qu’il s’était passé entre vous et Michael Jackson. Vous dites également que lorsque vous avez eu votre fils, en le regardant vous vous êtes dit que si un jour quelqu’un faisait à votre fils ce que Michael Jackson vous a fait et a fait avec vous, vous tueriez cette personne.
W.R. Je suis devenu père d’un joli petit bébé il y a 2 ans et demi et pendant les 18 premiers mois de sa vie je suis tombé en dépression nerveuse à deux reprises. C’était terrifiant. Je n’avais aucune idée de ce qui n’allait pas chez moi, je ne savais pas ce qu’il se passait. Lors de ma deuxième dépression, j’ai regardé mon fils et me suis mis à l’imaginer victime des abus sexuels dont j’ai été moi-même victime entre les mains de Michael. Et pour la première fois de ma vie j’ai commencé à comprendre que les sentiments jusque là enfouis et inexplorés que j’avais vis-à-vis de ce que Michael m’avait fait, étaient peut-être un problème et que j’avais peut-être besoin d’en parler à quelqu’un.
Q. Howard Weitzman, avocat pour la succession de Michael Jackson, a diffusé ce communiqué:
« M.Robson a nié catégoriquement sous serment et lors de nombreuses interviews au cours des 20 dernières années que Michael Jackson ait fait quoi que ce soit d’inapproprié à son égard. Maintenant il veut nous faire croire qu’il s’est parjuré au moins deux fois et qu’il a menti à tout le monde à propos de M.Jackson depuis le début des années 1990 afin de déposer plainte pour de l’argent. La poursuite judiciaire de M.Robson intervient près de 4 ans après la mort de Michael. Sa plainte est scandaleuse et triste. »
Jermaine Jackson, le frère de Michael, a dit : « Wade Robson est plein de m... ».
Que répondez-vous ?
W.R. Je comprends complètement combien il peut être difficile de comprendre cette situation. Cela dit, l’idée que je puisse inventer tout ça et me mettre moi-même, ainsi que ma femme, mon fils et ma famille entière dans cette situation extrêmement douloureuse et stressante dans le but de récupérer de l’argent m’est totalement incompréhensible.
Q. Mais c’est pourtant de cela que vous allez être accusé. On va dire que vous avez défendu Michael Jackson quand il était vivant parce qu’il était utile à votre carrière, et que maintenant qu’il n’est plus là vous avez l’opportunité d’attaquer sa succession sans qu’il puisse se défendre, et obtenir de l’argent. Pourquoi n’êtes-vous pas allé voir la justice et n’avez-vous pas fait cela de façon confidentielle afin de tenter de trouver un accord ?
W.R. Parce que j’ai vécu dans le silence et le déni pendant 22 ans, et je ne peux plus passer une minute de plus là-dedans. Pour espérer guérir vraiment, je dois raconter ma vérité, toute la vérité. Je ne vais pas garder ça pour moi et me contenter de m’enfuir avec de l’argent, vous n’assisterez pas à cela. On ne me fera pas taire contre de l’argent. Ça n’arrivera pas.
Q. Après tout ce que vous avez traversé, votre travail avec Michael Jackson et ce dont vous l’accusez aujourd’hui, quand je prononce son nom ce matin, qu’est-ce que ça vous évoque ?
W.R. Du chagrin, de la douleur, de la colère, et de la compassion. Il n’y a aucune excuse pour ce qu’il m’a fait à moi et, je crois, à beaucoup d’autres, mais c’était un homme perturbé, et chaque conséquence a sa cause. L’image que l’on présente au monde n’est pas entièrement fidèle à ce que l’on est réellement. Michael Jackson était un artiste incroyablement talentueux, il avait un don incroyable ; il était plein de choses. Et c’était aussi un pédophile et un abuseur d’enfants.
Q. Ses fans m’ont contacté sur twitter ce matin et beaucoup d’entre eux disent que vous êtes un traitre. Comprenez-vous leur ressenti ce matin ?
W.R. Je comprends que ça soit confus et difficile à comprendre, oui, je comprends ça. Mais tout ce que cela demande c’est quelques renseignements sur les abus sexuels sur enfants afin de se rendre compte à quel point mon histoire est malheureusement typique. Le traumatisme et les conséquences psychologiques des abus sexuels sur un enfant durent si longtemps. Je ne comprenais pas cela jusqu’à il y a un peu plus d’un an. Je ne suis qu’au début du processus de guérison et je suis sûr que je devrai gérer ça pour le restant de mes jours, mais je suis heureux que cela arrive maintenant parce que désormais je peux retrouver ma vie. C’est mon fils qui m’a sauvé la vie.

Quand cette interview  a été connue des fans, ils ont crié au scandale, prétendant que Robson était de mèche avec AEG ( fallait-y penser !)  Katherine Jackson de son côté réclamait un milliard de dollars à AEG pour une overdose prévisible de son fils préféré, alors qu'elle ne voulait même pas croire qu'il était dépendant aux médicaments opiacés de son vivant.

Wade Robson devrait réclamer autant,  dans son nouveau procès contre MJJ productions et MJJ Ventures,  pour son traumatisme qui le suivra toute sa vie à cause du pédophile séducteur qu'était Jackson, et des actes sexuels qu'il lui a fait subir alors qu' il n'était qu'un enfant. Un pédophile fait toujours des ravages sur ses victimes et c'est impardonable. 

Les gens (autre que les fans) ne sont pas idiots,  quand Jackson voyait ses ventes baisser aux USA, il  savait que c'était lié à sa pédophilie, c'est pourquoi il préférait se produire partout sauf aux Etats-Unis.

Les faits sont les faits et Jackson était un  psychopathe pédophile. Il savait manipuler les familles, aussi bien qu'il le faisait avec ses toubibs, et bien d'autres,  pour obtenir ce qu'il voulait. Les fans devraient se renseigner auprès de psys ayant soigné des petites victimes, plutot qu'inventer toutes sortes de conspirations plus folles les unes que les autres. c'est impressionnant comme dans les témoignages des professionnels en psychologie on retrouve Jackson !

Il est triste que le monde honore l'artiste et ferme les yeux sur l'agresseur. «Tous les albums de MJ  combinés ne valent pas la santé physique et mentale d'un seul enfant».

Barack Obama, président des Etats-Unis, considérait Michael Jackson comme une «icône» de la musique mais pensait que certains aspects de sa vie étaient «tristes et tragiques». (Déclarations de son porte-parole Robert Gibbs vendredi 26 juin 2009).

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

Clara

Derrière le masque de MICHAEL JACKSON et le culte de ses fans.
Voir le profil de Clara sur le portail Overblog

Commenter cet article

Essay writing reviews 28/09/2016 08:54

Jackson sold more than 8.2 million albums in the United States and 35 million albums worldwide, making him the best-selling albums artist of 2009. He became the first artist to sell one million downloads in a week in music download history, with a record-breaking 2.6 million downloads of his songs. Three of his albums sold more than any new album, the first time a catalog album has ever scanned more sales than any new album. Jackson also became the first artist in history to have four of the top 20 best-selling albums in a single year in the United States.

Clara 28/09/2016 09:12

In no way do I dispute the album sales of MJ and in no way do I dispute his talent! the meaning of my articles is very different .....

samantha 26/09/2016 16:02

Cela fait déjà quelques années que Michael Jackson est décédé à l’âge de 50 ans mais la puissance financière du roi du pop n’accuse aucun signe de faiblesse.

Clara 26/09/2016 19:22

Ce fait montre l'important niveau d'engagement des fans dans l'admiration, qui se mesure par l'argent dépensé pour assouvir leur "passion" ☺

samantha 26/09/2016 16:00

1