Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DESTINS DE STARS - Michael Jackson derrière le masque.

La célébrité est un ersatz magnifique créé pour le plaisir du public. La star incarne donc un mythe, une image attrayante, mais simplifiée et illusoire. Ne jamais sous-estimer combien la puissance de la célébrité peut déformer toute situation.

Michael Jackson : Ses supporters font "inconsciemment", l'apologie de la pédophilie.

Michael Jackson et, et,  et .....des enfants !

Michael Jackson et, et, et .....des enfants !

L’apologie de la pédophilie  est l'ensemble des actions, écrits et prises de position visant à faire accepter socialement la pédophilie ou simplement à en faire l'éloge. Cette tendance a principalement existé à l'époque dite de la révolution sexuelle, essentiellement dans les années ayant immédiatement suivi 1968, du fait de personnes se présentant elles-mêmes comme pédophiles, mais aussi de « sympathisants ». Des groupes de personnes et des individus isolés ont alors cherché à présenter la pédophilie comme une attirance sexuelle acceptable, ou à contester les notions de majorité sexuelle ou d'abus sexuels sur mineur. La pédophilie a parallèlement fait l'objet à l'époque de diverses formes de complaisance, médiatiques, politiques ou intellectuelles.

Cette mouvance n'a jamais atteint de reconnaissance durable et notable malgré, dans les années 70, quelques soutiens médiatiques et politiques de portée limitée. La relative acceptation dont la pédophilie a fait l'objet durant cette période dans certains milieux politiques ou intellectuels est aujourd'hui majoritairement considérée comme un débordement dû aux utopies d'alors, et d'une forme de complaisance ayant pu exister dans quelques secteurs d'opinion. Le « militantisme pédophile » n'a pas disparu pour autant , et la défense de la pédophilie n'est toujours pas  exclue du débat public. 

L'association NAMBLA, en Amérique, est l'organisation la plus connue de la mouvance.

Quelques exemples d'affaires récentes aux États-Unis :

  • Le révérend P.S., un prêtre accusé d'avoir abusé des enfants dès 6 ans pendant une période de 30 ans, aurait participé aux premiers travaux et actes militants du mouvement à ses débuts, d'après le journal Boston Globe.
  • C.J., également soupçonné d'appartenir à NAMBLA, fut condamné pour le meurtre et le viol d'un enfant de 10 ans. Les parents de l'enfant ont poursuivi NAMBLA et ses responsables en affirmant que C.J. aurait écrit dans son journal personnel que sa participation à NAMBLA et les lectures des publications de l'association l'auraient aidé à dépasser ses inhibitions vis-à-vis du sexe avec les jeunes garçons.
  • J.D.S., un homme condamné à San Francisco d'avoir agressé un garçon de 11 ans lors d'un baby-sitting, a rencontré un enquêteur anonyme en tant que membre de NAMBLA. D'après l'enquêteur, l'homme utilisait ses contacts auprès de NAMBLA pour échanger de la pornographie enfantine et avoir des relations sexuelles avec des enfants.
  • J.T. fut condamné pour agression sexuelle sur un enfant en 1989 puis libéré sur parole en 1992 avec la condition de ne pas posséder de pornographie enfantine. Après avoir déménagé sans informer les autorités de sa nouvelle adresse, il fut retrouvé à la suite d'une émission télévisée américaine sur la recherche de criminels ( America's Most Wanted). Il fut arrêté et condamné pour pornographie enfantine. Lors du procès, la cour a déclaré que J.T. était membre de NAMBLA, que l'association aidait un orphelinat en Thaïlande où des enfants étaient abusés, et que J.T. et d'autres personnes y voyageaient pour rencontrer de jeunes garçons. Les preuves apportées étaient des photographies fournies par les autorités thaïlandaises, montrant J.T. en compagnie de jeunes garçons thaïs assis sur lui.
  • J.C.P., un New-Yorkais ayant affirmé à la police, d'après les archives judiciaires, être membre de NAMBLA, a été arrêté en 2000 et condamné en 2001 pour avoir pratiqué la sodomie sur un jeune garçon.

La publicité faite autour de ces incidents, ajoutée à la profonde opposition de l'opinion publique aux idées de la mouvance, ont mené à une grande controverse autour des activités et des membres de l'association.

Michael Jackson a été une source d'inspiration pour de nombreux groupes de personnes partout dans le monde. Un groupe en particulier le voyait comme le messager parfait pour leur croisade, ces gens avaient l'espoir que Jackson allait remettre les pendules à l'heure et faire comprendre qu'il n'y avait rien de mal à aimer des jeunes garçons.

Au milieu des années 1990, la North American Man Boy Love Association a publié un article, célébrant les résultats de leur propre sondage, montrant qu'un pourcentage significatif du grand public, admirerait encore Michael Jackson, même s'il était prouvé de façon concluante qu'il avait agressé sexuellement des jeunes garçons. L'analyse de NAMBLA, concernant l'Europe et  l'Amérique prouve que Michael Jackson a aidé à saper le tabou des relations sexuelles avec des enfants. 

Le 15 juin 2005, les membres de NAMBLA, se réjouirent lorsque MJ a été déclaré non coupable de toutes les accusations de sévices sexuels envers les garçons, le groupe a examiné son acquittement comme étant une justification pour leur association. «L'innocence de Michael est quelque chose qui nous est très agréable» a déclaré un représentant à l'époque. Beaucoup d'entre nous aiment les petits enfants, et les emmènent au lit tous les soirs. Aimer un enfant n'est pas un crime et Michael l'a prouvé à tout le monde. Certains membres de la NAMBLA, sentaient que c'était une innovation pour eux et espéraient voir les lois modifiées, telles que l'interdit «d'aimer» des mineurs et abaisser l'âge légal du consentement à l'âge de neuf ans et ainsi  réduire considérablement le nombre de procès concernant les affaires criminelles sexuelles. 

Les pédophiles homosexuels, ont vu Michael Jackson en Héros et en grand leader des droits civiques défendant  leur cause.

 

- Tout comme les membres de la N A M B L A, vous avez le droit de défendre un adulte qui dort avec de jeunes garçons dans son lit.

- Tout comme les membres de N A M B L A, vous avez le droit de défendre un homme adulte possédant des livres érotiques montrant des enfants nus.

- Tout comme les membres de N A M B L A, vous avez le droit de défendre un adulte qui emmène de jeunes garçons en vacances pendant des mois sans que leurs parents ou d'autres adultes «responsables» les accompagnent.

- Tout comme Thomas Mesereau,   vous avez le droit de tenter de dépeindre les victimes potentielles d'abus sexuels,  comme des menteurs avides,   de les discréditer et  les dénigrer.

Même si des enfants ont été maltraités sous le couvert de «soirées pyjama innocentes»

Aujourd'hui, le corps médical est très largement en désaccord avec les affirmations des pédophiles quant au fait que les relations sexuelles entre adultes et enfants ne seraient pas nocives pour ces derniers ; aucune étude sur des résultats allant dans le sens des idées pro-pédophiles n'a été acceptée par la communauté scientifique.

Le psychiatre et expert judiciaire français Michel Dubec déclare : « Tous les pédophiles revendiquent leur amour des enfants et parlent de « nouvel amour ». Mais pour eux, ça va de soi, aimer c'est baiser.  Ces grands « intellos » rationalisant la pédophilie prônent une recherche pour une « enfance différente », totalement émancipée. Mais ils ne disent pas que cette émancipation est d'abord la leur, celle qui leur permet de s'affranchir des interdits et de séduire les enfants.

Le psychanalyste français Pierre Lassus, directeur de l'Union française pour le sauvetage de l'enfance, déclare pour sa part : « Je ne supporte pas qu'un petit cercle de mondains défende cette pose du pédophile esthète. Leur défense est la perversion même : selon l'inversion bien connue du discours, la victime devient le bourreau ».

William E.Prendergast, psychologue clinicien américain, juge « ridicules » les discours pro-pédophiles sur les bienfaits de la sexualité adultes-enfants, et considère que les groupes soutenant ces vues ont pour finalité de fournir des justifications aux abuseurs sexuels.

Il y a certaines choses que Michael Jackson aurait pu faire s'il avait été innocent.

- Ne pas payer plusieurs millions de dollars la veille d'une déposition alors que le jeune Jordan Chandler avait décrit avec précision les organes génitaux de Jackson.

- Ne pas faire un autre règlement, confirmé, de plus de 2 millions de dollars à Jason Francia. Et au moins plusieurs centaines de milliers de dollars pour une mère et son fils en Argentine. (MJ aurait payé des millions de dollars aux Chandler et autres, parce qu'ils voulaient tirer profit de sa bonté,  et il  aurait eu pitié ?)

- Arrêter de dormir avec des garçons une fois que cela avait été porté à l'attention de tout le monde et que c'était socialement inacceptable (oh, et ne pas dire «il ne voyait rien de mal avec cela alors pourquoi aurait-il du arrêter»)

- Accepter d'être interrogé sur ses activités avec les jeunes garçons (il a refusé chaque demande de la police. Quand vous n'avez rien à cacher, pourquoi refuser?)

- Accepter le 1er procès et répondre aux questions sur ses relations avec les garçons plutôt que plaider le cinquième amendement (encore une fois, pourquoi plaider le cinquième amendement au lieu d'expliquer quelque chose qui est censément innocent?)

- Ne pas se débarrasser de tout l'alcool, le porno et la drogue qui se trouvaient dans sa chambre. Il était tout à fait en droit de posséder tous ces matériaux obscènes, mais qui voudrait garder ces trucs dans une chambre où il invitait des enfants?

- Ne pas appeler les parents de ses jeunes amis, passé minuit, afin qu'ils amènent à sa majesté le Roi, leurs garçons pour dormir dans son lit.

- Plus la myriade d'autres preuves accablantes prouvant qu'il était seulement intéressé par les garçons pour son propre plaisir égoïste.

Tous les documents de la cour sont disponibles sur le site Web du tribunal de Santa Barbara. Et ils sont accablants.

Voici autre chose, que ceux qui croient que Jackson était innocent devraient se demander.  En  sympathisant avec celui qui avait des sentiments romantiques pour les enfants, croyez-vous vraiment qu'il n’agissait pas ?   Pensez-vous vraiment que ce soit tout ce qu’il essayait de faire ?    Si vous pensez que cette tendance s'est arrêtée là, vous devez vous réveiller.  Vous n'avez rien compris sur les façons d'agir des pédophiles.

Examinez les opinions exprimées dans cet article en conjonction avec d’autres événements que vous connaissez.  Ajoutez à cela « l’épidémie de pédophilies » à Hollywood, qui a été révélée  dans le film An Open Secret.  Et enfin, regardez de plus près la trajectoire de Michael Jackson avec les enfants, au lieu  d'accepter les yeux fermés  et supporter des pratiques auxquelles,  vous vous opposez  certainement et complètement pour d'autres que MJ.

Bashir: Quand vous parlez des enfants, nous avons rencontré Gavin - et ce fut un grand privilège de rencontrer Gavin parce qu'il a beaucoup souffert dans sa vie - quand Gavin était là, il a dit qu'il partageait votre chambre à coucher ?

Jackson: Oui.

Bashir: Pouvez-vous comprendre pourquoi les gens se soucient de cela ?

Jackson: Parce qu'ils sont ignorants.

Le 28 février 2005 : Au procès de Michael Jackson, dans son discours d'ouverture - Tom Sneddon a déclaré :  «Le monde privé de Michael Jackson» nous a montré que, au lieu de lire aux enfants, l'histoire de Peter Pan, il leur montrait des magazines sexuellement explicites.  Au lieu de leur donner des biscuits et du lait, comme il le prétendait,  il leur donnait du vin, de la vodka et du bourbon».

Si Michael Jackson n'était pas officiellement membre de la MAMBLA, il l'était assurément dans son esprit, c'est pourquoi il  soutenait qu'il n'y avait aucun mal à dormir avec des enfants et admettait fièrement partager son lit avec eux. 

En ce qui concerne ce que certains appellent le «manque de preuves» contre Michael Jackson : Même si quelqu'un leur montrait des photos et des vidéos de MJ pris en flagrant délit avec des enfants, beaucoup continueraient à revendiquer que les parents des accusateurs avaient été poursuivis pour fraude à l'aide sociale..etc. Ils poseront toujours à tort un jugement contre les victimes pour donner le bénéfice du doute à Jackson qui avait le pouvoir et l'argent.

Vous pourriez avoir des preuves et des photographies d' O.J Simpson tuant sa femme, ses fans les plus fous hurleront qu'il s'agit de montages photos et que les preuves ont été fabriquées.

Aussi, contrairement à l'abus de drogues, l'abus sexuel a eu lieu dans l'intimité des chambres de MJ, que ce soit chez lui ou dans les hôtels, donc il n'y avait pas de témoins oculaires autres que les petites victimes. C'est sans doute pourquoi il est beaucoup plus facile de nier ce qui se passait. Dans ce cas, vous pouvez compléter par le fait qu'il n'y avait pas de preuve pour vous convaincre de sa dépendance à la drogue. 

Le comportement de MJ n'était pourtant pas différent de celui des autres pédophiles, dont font partie les 83 suspects identifiés, ces dernières semaines, dans le foot Anglais. Gary Johnson, un ex-joueur de Chelsea, affirme que le club Londonien lui aurait donné 50 000 livres pour qu'il ne révèle pas avoir été abusé sexuellement, à partir de 13 ans, par un ancien recruteur des Blues dans les années 70. L'omerta du milieu rappelle à s'y méprendre, celui de l'entourage proche de Jackson, et celui du scandale Jimmy Savile. La BBC et la police, sur instruction de membres du gouvernement, avaient protégé pendant trois décennies le présentateur star de la télévision britannique et avaient refusé de prendre en compte les témoignages des victimes. L'affaire n'avait éclaté qu'à la fin de 2012, quelques mois après la mort de Jimmy Saville.

Les violences sur les enfants, en particulier les violences sexuelles, sont pour beaucoup inimaginables. «Ne pas croire, est un moyen de se protéger quand on est confronté à quelque chose d'insupportable». C'est ainsi que sans le vouloir, on défend un discours similaire à celui tenu par des associations pro-pédophilie comme NAMBLA aux USA, Paidika aux Pays Bas, etc...Et c'est l'impunité et la tolérance qui aident ces genres de comportements à fleurir joyeusement.

Quel est donc ce monde, à ce point si peu solidaire des victimes et si complice des criminels ? 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Clara

Derrière le masque de MICHAEL JACKSON et le culte de ses fans.
Voir le profil de Clara sur le portail Overblog

Commenter cet article

Claire 14/12/2016 17:49

" l'époque dite de la révolution sexuelle, essentiellement dans les années ayant immédiatement suivi 1968, du fait de personnes se présentant elles-mêmes comme pédophiles, mais aussi de « sympathisants »."
=> MJ avait une dizaine d'années. Il a, à coup sûr, été élevé avec çà et dans ce "mouvement" effectivement. Dans cette secte pédophile. Et il est vrai, à lire tout ces articles, qu'on peut penser qu'il en faisait sans complexe la "promotion" en s'affichant librement avec ces enfants/victimes.

Clara 15/12/2016 11:13

Bien sûr , Hollywood est un cloaque de pédophiles, MJ baignait dans ce milieu depuis ses 5 ans, donc pour lui c'était la chose la plus normale au monde "d'aimer les enfants" c'est pourquoi il en faisait sans complexe la "promotion" - Tarack Ben Ammar, un des managers de Jackson, avait dit : son talent est indiscutable, mais son inconfort vis-à-vis des règles de ce monde aussi !