Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DESTINS DE STARS - Michael Jackson derrière le masque.

La célébrité est un ersatz magnifique créé pour le plaisir du public. La star incarne donc un mythe, une image attrayante, mais simplifiée et illusoire. Ne jamais sous-estimer combien la puissance de la célébrité peut déformer toute situation.

J'ai vécu avec Michael Jackson dans sa suite de luxe !

MICHAEL JACKSON AVEC MICHAEL JACOB HAGEN

MICHAEL JACKSON AVEC MICHAEL JACOB HAGEN

Michael Jacob Hagen a passé deux semaines dans la suite du  King Of Pop !

Michael Jacob Hagen ( qui a maintenant 32 ans) a connu la méga-star en 1995. Il se rappelle le temps passé avec Jackson :

- Michael aimait les enfants et il était plus facile de l'aborder quand on était un enfant. J'étais en 1995 avec ma mère à Disneyland Paris quand Michael est descendu à l'hôtel juste ici. Ma mère et moi avons rencontré quelqu'un de son entourage, qui nous a présenté à Jackson le lendemain, suite à la demande de ma mère. Ainsi fut accompli le grand rêve de ma vie, j'étais un grand fan.

Michael était très gentil, et m'a pris dans ses bras. Nous avons ensuite passé quelques heures dans sa suite d'hôtel, il y avait d'autres enfants, et nous avons joué à cache-cache qui était le jeu préféré de Michael.

Après cela je suis resté en contact avec lui, de façon surprenante, il m'avait donné à plusieurs reprises des billets pour que je puisse assister à ses concerts dans toute l'Europe. J'ai toujours eu les meilleures places, la plupart du temps nous le rencontrions après le concert.

Le plus long temps passé avec Michael c'était dans l'hôtel «Bayerischer Hof» à Munich, en mars 1988. Quand je suis arrivé à l'hôtel des centaines de fans étaient là, et ils criaient, Michael ! Michael !  Je suis allé à la réception de l'hôtel pour donner mon nom, et le chef de la sécurité m'a conduit vers Michael.

Il avait loué tout le troisième étage, du n° 32 au N° 36. La suite de Michael était de 140 mètres carrés. Elle était décorée avec des ballons, il y avait également trois énormes Playstations, et des animaux en peluche.

Michael m'a étreint chaleureusement et était très heureux de me voir. Il y avait aussi deux autres enfants invités. Ils étaient venus avec leurs parents de Hambourg à Munich.

Michael aimait se montrer à la fenêtre pour ses fans. Il leur jetait des oreillers qu'il avait au préalable signés, des chapeaux, et parfois même des ballons remplis d'eau. Il se réjouissait de les voir atterrir dans la foule. Parfois, il se plaçait même sur le rebord de la fenêtre, alors j'essayais de le retenir car je craignais qu'il  tombe dans le vide. Les photographies étaient dans tous les journaux le lendemain.

Dans sa suite MIchael portait des chaussettes blanches en éponge, des jeans, il était mal rasé, et aussi ne portait pas de masque comme d'habitude quand il devait rencontrer d'autres personnes.

Quand Michael sortait, chacun de ses employés avait toujours avec lui de la poudre de maquillage blanche, il pouvait ainsi faire des retouches si nécessaire. Son parfum préféré était   «Opium», dont il a toujours un peu trop abusé.

Michael était  amusé par ma casquette rouge du Bayern de Munich. Une fois il a enlevé son chapeau noir et m'a demandé d'enlever ma casquette. Ensuite nous nous sommes placés devant le miroir mural en faisant des grimaces. «On se ressemble» a déclaré Michael.

Michael aimait aussi être assis sur un coussin péteur et riait de ce truc mou. En fait, il aimait des choses amusantes et était toujours prêt pour les blagues. Une fois il m'a injecté de l'encre, j'étais effrayé mais il riait de bon coeur de ma surprise. Nous avons également fait des avions en papier que nous jetions ensuite aux fans. On se bombardait aussi avec des pistolets à eau.

Quand je regardais Michael parfois il me disait «je t'aime», je sentais qu'il voulait sérieusement que je le dise. Et je lui répondais «Je t'aime aussi».  Dans la suite nous ne manquions de rien, mais nous étions comme dans une prison.

Une fois, nous avons voulu commander une pizza. Michael n'avait aucune idée de ce que cela coûtait, il a sorti une liasse de billets de 5 000 $, m'a regardé et m'a demandé, en toute sincérité : «Est-ce suffisant?».

Puis Michael m'a emmené fait un tour dans un magasin de jouets, il était déguisé comme un Arabe avec une burqa. Mais dans le magasin, il est allé parler à des hommes et le panneau qui mentionnait «ouvert», a été retiré. Peu de temps après, les photographes étaient déjà sur place.

Bien sûr, je me suis rendu à l'heure à l'école. Le chauffeur de Michael m'y conduisait tous les jours et venait me chercher ensuite. Ma mère lui avait détaillé le parcours, et m'avait dit OK, tu peux vivre avec Michael.

Un événement spécial s'est passé après un spectacle au «Circus Krone». Mais même ici, la fin du spectacle était une foire,  les fans, bien sûr, avaient été refoulés, parce que  le fils de Michael,  «Prince» qui était également présent,  avait fait dans sa couche, et une mauvaise odeur se répandait autour de nous.

Sur le chemin du retour nous avons été suivis dans notre Van par des photographes. Nous étions si serrés  dans le Van, que Michael m'a pris sur ses genoux. Et il a chanté des chansons que  l'autoradio diffusait.

Michael souffrait d'insomnie et prenait de nombreux médicaments. Deux médecins étaient là dans l'hôtel, sous le couvert d'un alias, pour pouvoir le traiter. Parfois, les médecins lui prescrivaient  des ordonnances pour des analgésiques et des sédatifs. Tout était payé en espèces.

Michael et moi avons dormi dans le même lit. Je ne me rappelle de rien, c'est encore un peu irritant. Mais il ne m'a jamais approché ou touché de façon inappropriée ou sexuellement. Je n'ai jamais vécu cela avec lui, et je ne l'ai pas vu faire cela avec les autres enfants.

Michael ne se gênait pas devant moi, après avoir pris sa douche il se promenait nu avec une serviette en bandoulière. Je pouvais voir que la couleur de son corps était inégale parce qu'il a vraiment souffert de problèmes de peau.

Un matin, Michael se leva tôt pour le petit déjeuner, dans la suite on nous avait apporté des céréales et des fruits. Michael mangeait vraiment très peu, même s'il commandait toujours beaucoup. Par exemple, un soir, quand des plats asiatiques nous ont été servis dans la suite. Michael ne grignotait généralement que les beignets de crevettes, car il aimait ça.

Michael m'a même dit qu'il n'avait pas souhaité repartir en tournée. Que le stress était juste trop insupportable pour lui, même s'il aimait les concerts.

Trois jours avant la naissance de sa fille Paris, Jackson est reparti aux États-Unis. Son entourage a dû m'acheter du matériel, pour que je puisse y ranger tous mes souvenirs et les cadeaux achetés.

Michael, je ne devais plus le rencontrer. Mais en 2001, nous avons eu un nouveau contact. Ensuite, je l'ai appelé en Angleterre à son hôtel, après qu'il ait été mordu par une araignée. Michael n'était pas de bonne humeur, il se plaignait de maux de dos sévères.

Les années suivantes, je pensais encore souvent à lui, mais notre relation a été malheureusement éboutée. Je me souviendrai toujours de lui comme un bon ami dans mon coeur.

Ci-dessus Michael Jacob Hagen, dans la suite du Bayerischer Hof. Ou il a vécu deux semaines et dormi dans le lit de Jackson.

source : Journal BILD

«Will You Be My Friend» (Voulez-vous être mon ami)  est un livre  de 132 pages paru en 2013, dans lequel Jacobshagen raconte les moments passés aux côtés de Michael Jackson entre 1995 et 1998.

C'est un livre mince et écrit dans un mauvais anglais, le contenu est tout à fait positif envers MJ. Et pour cause,  Jacobshagen a un contact étroit avec la famille Jackson.  En 2015, pour commémorer l'anniversaire de MJ qui aurait eu 57 ans, sa famille avait organisé une grande fête  à laquelle  Jacob Hagen  avait été invité. 

En face de sa photo, il a dit ceci : «Ce fut une grande fête et nous avons tous eu beaucoup de plaisir ensemble. La mère de Michael, Katherine Jackson, était un peu en colère car aucun de ses fils n'était là, Je me suis senti mal,  en dépit de l'exubérance des enfants de Michael, qui en fait étaient tristes parce que leur père ne pouvait pas célébrer cette fête avec eux ». Pourtant c'était un beau festival qui rappelait le légendaire Roi de le Pop. / source /

Des questions se posent ici : Jacobshagen, ne se rappelle de rien -  souffre-t-il d'une amnésie traumatique ?  S'accommode-t-il   de sa relation très «intime» avec Jackson en fréquentant sa famille ?  Comme le fait par exemple  Omer Bhatti et autres.....Où bien est-il réduit au silence par le clan Jackson  ?

La plupart des anciennes victimes font tout pour oublier les tourments qui leur ont été infligés dans leur enfance, d’autant plus qu’elles savent qu’elles ne trouveront dans la société pour ainsi dire aucun témoin lucide pour prendre leurs souffrances au sérieux. Seule l’indignation de la société pourrait les aider à ressentir leur propre indignation et à se rebeller contre le mensonge. Mais lorsque cette assistance vient à manquer pour ainsi dire à chaque fois qu’elle est sollicitée, lorsque tous se solidarisent avec le mensonge, c’est comme si on leur imposait de force une neurasthénie.

Nous retrouvons tout le rituel de Jackson dans cet article  :  les cadeaux, le magasin de jouets, les billets pour les concerts, la chambre d'hôtel, le partage du lit, les Playstations, les animaux en peluche, la mère qui accepte que son fils vive avec Jackson  qui  tenait l'enfant sur  ses genoux et se promenait nu ...

Quel homme intègre ferait des choses pareilles ? Quel  homme sans arrières pensées aurait de tels comportements ? Quel homme aimant les enfants agirait de cette façon ? quel homme serait capable de tels actes, et d'autant de ruses ?  Un pédophile. Bref, un Jackson adulte plus proche de l’enfance que de son âge propre, narcissique, impudique et pulsionnel. Dans chaque ville où Jackson est passé, il a sans  aucun doute  fait des victimes.....  On entend souvent dire que les dénonciations ne sont que la pointe de l'iceberg. Les cas qui ont choisi de se taire seraient donc légion.

Je rappelle les propos de  Gene Simmons qui se souvenait de la réputation que Michael Jackson avait dans le milieu de la musique : «Je connaissais pas mal de musiciens qui ont tourné avec lui, et notamment un qui a arrêté de jouer pour lui parce qu'il était dégouté de voir de jeunes garçons sortir de sa chambre d'hôtel.»  «En fait, quand il était en vie, je n'ai jamais entendu parler qu'il ait eu une relation avec une personne mature. Les seules relations sexuelles dont j'ai entendu parlé, et dont le grand public a entendu parlé, ce n'est qu'avec des enfants, et spécialement des garçons le plus souvent âgés entre 10 et 14 ans.» 

Gene Simmons a été marié à  Cher et Diana Ross...Il connait bien le dossier...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Clara

Derrière le masque de MICHAEL JACKSON et le culte de ses fans.
Voir le profil de Clara sur le portail Overblog

Commenter cet article