Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DESTINS DE STARS - Michael Jackson derrière le masque.

La célébrité est un ersatz magnifique créé pour le plaisir du public. La star incarne donc un mythe, une image attrayante, mais simplifiée et illusoire. Ne jamais sous-estimer combien la puissance de la célébrité peut déformer toute situation.

Michael Jackson du feu, et de la fumée.

Michael Jackson en 1984,  au chevet d'un grand brûlé  à l'hôpital Cedars-Sinai de Los Angeles.

Michael Jackson en 1984, au chevet d'un grand brûlé à l'hôpital Cedars-Sinai de Los Angeles.

Dans son livre, Moonwalk,  MJ raconte  qu'il a échappé de peu à la mort  en tournant un spot publicitaire pour la pub Pepsi et que cet incident a bien évidemment fait beaucoup de «publicité à la publicité»... Alors qu’il danse devant un public en délire au Shrine Auditorium de Los Angeles, les feux pyrotechniques qui animent la scène tombent malencontreusement sur la star et enflamment sa chevelure.  Dans un premier temps, celui-ci ne se rend compte de rien et continue à danser, pendant une dizaine de secondes, jusqu’à ce que plusieurs personnes de la sécurité bondissent pour éteindre les flammes sur son crâne. 

MJ a reçu un énorme cachet de la part des dirigeants de la marque de soda et n'a pas fait de procès. Au lieu d'entreprendre des poursuites, il a accepté un million cinq cent mille dollars de compensation et les a utilisés pour l'association Michael Jackson Burn Center : "J'ai voulu faire ce geste parce que j'avais été bouleversé par les grands brûlés que j'avais rencontrés à l'hôpital." Et dans le monde des fans, on  veut que ce soit à partir de ce moment-là qu'il a commencé à prendre des anti-douleurs et à en devenir dépendant.

Je ne nie pas sa souffrance, je ne nie pas sa malchance, et je ne nie pas qu'il ait du prendre des anti-douleurs ....Néanmoins je pense que tous les grands brûlés ne deviennent pas addicts aux médicaments. Une brûlure au 3ème degré est certes une brûlure extrêmement grave. Ces lésions sont tellement graves qu'elles détruisent les terminaisons nerveuses, ce qui empêche  de ressentir la douleur....

Imaginez lorsque  la surface brûlée dépasse 70% du corps ! Ceux qui s'en sortent ne deviennent pas pour autant des drogués.

En revanche, et ce n'est un secret pour personne,  l'usage de produits de toutes sortes, alcool et médicaments légaux compris, est une réalité dans le show-business. Sans parler du jeu ou du sexe à outrance.

Où il y a du feu il y a de la fumée ...

Si vous n'êtes pas coupable d'un crime, vous ne payez pas des millions de dollars à des gens qui vous accusent de quelque chose que vous n'avez pas commis, surtout lorsque vous pouvez vous offrir les meilleurs avocats du monde ...Les millions de dollars qu'il a payés pour faire taire les garçons dont il a abusé, ont seulement été éclipsés par l'Église Catholique, et cela témoigne des nombreux petits garçons qui ont eu leur vie brisée par lui.

Certaines personnes idolâtrent MJ et d'autres parce qu'ils refusent d'ouvrir les yeux et de voir les choses pour ce qu'elles sont.  Ses frères et sœurs n'ont pas eu d'enfance, les Osmond  non plus, Mae West  a également commencé sa carrière à l'âge de 5 ans,  d'autres célébrités n'ont pas eu  d'enfance.

C'est l'objet d'une recherche bien documentée, chez les écrivains notamment. Le psychanalyste Mark Kanzer révèle en 1953 que nombre d'entre eux sont orphelins de père et de mère : Jean-jacques Rousseau, Léon Tolstoï, Edgar Poe, George Sand.

D.K Simonton, quant à lui, cite d'impressionnantes statistiques, dont la célèbre étude de J.Marvin Esenstadt : Sur 699 personnages historiques, plus de 61 % ont perdu leurs parents avant trente ans. Les grands noms de la science sont également concernés. Chez les lauréats du prix Nobel, toutes catégories confondues, près de 30% ont connu la perte, l'abandon d'un parent,  la faillite d'un père, ou sa méchanceté ! Le monde politique, enfin, n'y échappe pas : Une étude s'intéressant spécifiquement aux Premiers ministres anglais de 1809 à 1937 révèle que 63% d'entre eux ont perdu un de leurs parents avant quinze ans ! Des personnages contemporains tels que Bill Clinton  sont orphelins : Son père s'est tué dans un accident de voiture trois mois avant sa naissance. La journaliste britannique Lucille Iremonger a consacré un ouvrage au sujet.

Dans tous les cas, un deuil dans l'enfance est le plus dévastateur. Et bien que beaucoup de ces gens aient rencontré des problèmes personnels. Aucun d'entre eux n'a  pour autant été accusé à maintes reprises  de molestations d'enfants.

Nous avons été assez prompts à condamner les prêtres, quand nous avons connu la portée de leurs crimes, et les crimes de dissimulation par l'élite de l'église lorsqu'ils ont été exposés. Pourquoi pas pour une célébrité pédophile ? Les gens ignorent ce que je considère comme un comportement vraiment monstrueux. Et  tous ceux qui se réfèrent constamment à la brutalité subie dans son enfance, sont des facilitateurs.

Pauvre Michael, son enfance lui a été volée par un père tyrannique et une mère étrangement sainte qui n'aurait pas été sensible à ce qui se passait avec son enfant ? aurait-il été un   Benjamin Button moderne. ? (L’Etrange histoire de Benjamin Button est à la fois le Portrait de Dorian Gray et  Retour vers le futur : l’histoire d’un homme qui naît vieillard pour rajeunir peu à peu et mourir bébé.)

Désolée, mais l'androgyne elfique, le Peter Pan de la pop, peut avoir été un garçon désorienté, mais il était aussi et avant tout un homme, et les adultes assument la responsabilité de leurs actions. 

Peut-être, cependant, que la douleur, et l'amour sans fard des fans, est moins sur MJ et plus sur eux-mêmes. Michael Jackson était une toile de sa propre création ; il était un écran sur lequel ils ont peut-être projeté certaines de leurs craintes les plus sombres mais aussi leurs fantasmes les plus lubriques.

Elijah Wood dénonçait, il y a quelques mois, même si il n'a pas été directement concerné,  le climat de pédophilie qui règne à Hollywood.  Contacté par The Hollywood Reporter, Corey Feldman  s'est également exprimé sur ce qu'il a subi et surtout, à quoi il a assisté dans les années 1980, quand il était l'une des jeunes stars de films comme les Goonies ou Stand by Me.

L’interview du Hollywood Reporter est glaçante de fatalisme : Corey Feldman évoque certains épisodes dérangeants de son enfance en insistant bien sur le fait qu’il ne peut pas faire grand-chose pour empêcher ce genre d’agissements de se reproduire. Il explique qu’il est heureux et serein dans sa vie aujourd’hui mais qu’il a eu besoin de “faire beaucoup de thérapie” pour en arriver là.

Et il rappelle surtout les agressions plus dramatiques encore dont a été victime Corey Haim,  son compère à l’écran dans la série The Two Coreys :

«Il a subi des agressions plus directes que moi. J’ai été tripoté par différentes personnes, mais Corey Haim s’est vraiment fait violer. Et c’est arrivé quand il avait 11 ans. Mon fils a 11 ans aujourd’hui, et je ne peux pas ne serait-ce qu’envisager l’idée qu’une chose pareille puisse lui arriver. Ça le détruirait.»

Corey Haim est mort en 2010 d’une pneumonie, mais il était fragilisé par une dépendance à la drogue qui, d’après son ami Corey Feldman, était directement liée aux traumatismes qu’il avait vécus pendant son enfance. Lorsqu’on lui demande si des prédateurs sexuels occupent des postes importants à Hollywood, il déclare qu’il “adorerait donner des noms” mais qu’il se sent coincé par la législation Californienne. En somme, d’après lui, s’attaquer aujourd’hui aux agresseurs ne lui rapporterait qu’une série de problèmes juridiques.

À la question de savoir qui étaient ces personnes, Corey Feldman répond :

“Une des personnes  travaille encore à Hollywood. Je l’ai croisée plusieurs fois, mais je ne l’ai jamais confrontée.”

Et de préciser, à propos de la manière dont les agresseurs agissent, hier comme aujourd’hui :

“Le problème est encore plus flagrant aujourd’hui parce ce qu’on peut utiliser Internet afin de créer des faux profils, des faux comptes. Ils contactent des enfants via Twitter ou Facebook et ils disent : Je suis un producteur en place et je peux t’aider. C’est un problème qui se renforce, pas l’inverse.

Ces personnes intimident, menacent, afin qu’on se taise. Et tous ces gens impliqués se connaissent, sont amis. Demandez à n’importe quel gosse de l’époque. Certains aux studios blaguaient même à propos de ce qu’il se passait. On ne parle de producteurs ou de réalisateurs connus. Les personnes impliquées que je connais sont des attachés de presse, des photographes de magazines pour ados, des trucs comme ça.”

Quelle était leur méthode ? Organiser des grosses soirées, avec des gamins de 10 à 16 ans, attirés par le monde du cinéma et souvent seuls dans des fêtes où il n’y avait que des adultes : “Quand vous aviez quelqu’un qui venait vers vous et vous disait : Hey, il y a une fête à Hollywood, ça te dirait de venir ?, ça ressemblait à une belle opportunité.” Corey Feldman raconte comment une personne travaillant pour son père l’avait agressé sexuellement, et lui avait proposé toutes les drogues possibles et inimaginables. Il n’avait alors rien avoué à ses parents.

L’interview entière vaut le détour : Corey Feldman parle des méthodes des agresseurs, de son amitié avec Michael Jackson, malgré le fait que ce dernier ait lui aussi été accusé d’actes pédophiles.

Jackson avait été interviewé par le magazine britannique «Blues and Soul» en 1979, et il a dit ce qui suit :

Michael Jackson du feu, et de la fumée.

Ce que j'aime tellement pendant les voyages, c'est que vous pouvez voir les systèmes que d'autres pays adoptent et vous vous rendez compte alors, que l'Amérique n'a pas toujours raison. Nous disons que nous avons raison, ils disent qu'ils ont raison. Vous n'avez vraiment pas une image claire de cela jusqu'à ce que vous quittiez les États-Unis. Vous vous rendez compte qu'il y a d'autres cultures que la vôtre et alors vous vous sentez petit et insignifiant. Comme en Inde. J'ai été étonné de découvrir qu'un homme de trente ans pouvait épouser une fille de dix ans. Nous n'avons pas été élevés de cette façon, alors nous regardons cela de façon étrange. Mais en Inde, cela se produit depuis des siècles et les parents sont tout à fait prêts à abandonner leur enfant.

Michael Jackson

Cela est très révélateur,  Jackson qui a finalement été accusé 6 fois de pédophilie, avait  choisi cet exemple pour souligner la réalité du relativisme culturel et sexuel...

Oui bien sur, MJ était un artiste  doué, mais il était devenu un être sexuellement ambigu. Il a exprimé la plasticité du genre et la sexualité, il a montré au monde que le sexe était une construction sociale, et non pas une donnée biologique. Le corps est un texte, un récit de l'auto-présentation. Mais, pensez-vous aux corps de ces petits garçons, dont la représentation de soi a  été déformée et défigurée par les besoins et les désirs de MJ ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Clara

Derrière le masque de MICHAEL JACKSON et le culte de ses fans.
Voir le profil de Clara sur le portail Overblog

Commenter cet article