Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DESTINS DE STARS - Michael Jackson derrière le masque.

La célébrité est un ersatz magnifique créé pour le plaisir du public. La star incarne donc un mythe, une image attrayante, mais simplifiée et illusoire. Ne jamais sous-estimer combien la puissance de la célébrité peut déformer toute situation.

Michael Jackson a-t-il été victime des Illuminati, des francs-maçons, de MK Ultra ou autres sociétés secrètes ?

Michael Jackson a-t-il été victime des Illuminati, des francs-maçons, de MK Ultra ou autres sociétés secrètes ?

John F. Kennedy n'aurait-il pas été victime d'un complot de la cia ? Les hommes sur la Lune, n'était-ce pas une mise en scène tournée dans un studio ? La maison royale britannique n'a-t-elle pas organisé en secret l'accident de Lady Diana ? ou encore, Sony la mort de Michael Jackson pour obtenir son catalogue SONY/ATV ? 

De quoi vous donner le frisson. Une fois qu'on voit le mal, on le voit partout. Aujourd'hui, l'effet s'amplifie, peut-être à cause du développement d'Internet, instrument de communication difficilement contrôlable. Ainsi, depuis la mort accidentelle de Lady Diana, la chaîne de radio et télévision BBC a recensé plus de 36 000 sites Internet mettant en circulation des légendes et des mythes tous plus farfelus les uns que les autres à propos de ce décès. Il en est de même en ce qui concerne Michael Jackson.

Pourquoi inventer à tout prix des explications à la disparition des personnes célèbres? Pourquoi chercher tant de poisons inconnus ou des projets de subversion planétaire, pour expliquer un fait divers? Les individus qui inventent tout cela sont-ils de simples illuminés à l'imagination débordante, ou le phénomène de la « théorie du complot » doit-elle attirer notre attention sur un trait de la psychologie humaine, une sorte de tendance naturelle à la paranoïa qui sommeillerait en nous?

Les théories de la conspiration sont souvent fondées sur des préjugés et des superstitions, qui teintent la conspiration d'une sorte de crédibilité. Tout rapport avec la réalité est rapidement perdu dans ce cercle vicieux. C'est là que réside l'un des dangers des croyances aux conspirations. Un autre danger tient au fait que les théories de la conspiration véhiculent toujours un message simpliste. Peu importe ce qui se passe, une puissance, souvent mauvaise, tire les ficelles : les Juifs, les communistes, les Américains, les militaires, les prêtres, les francs-maçons, la CIA, les illuminati,  etc.

On entend souvent parler du «complot maçonnique», accusé d'avoir d'abord fomenté la révolution Française, puis organisé un nombre incalculable d'événements historiques. Les francs-maçons, qui se présentent comme une société discrète plutôt que secrète, sont un groupe très varié, divisé en loges maçonniques. Cela va du groupe de réflexion sur des questions diverses (sociales, philosophiques, politiques, spirituelles) au réseau de connaissances et d'influence. On y retrouve autant de tendances politiques qu'il y a de loges. On peut critiquer leur côté fermé et peut-être élitiste, sinon secret, mais rien n'empêche de contacter la loge maçonnique qui nous intéresse et de demander à devenir franc-maçon.  Les illuminati sont souvent associés aux francs-maçons. Pourtant, il y a entre ces deux groupes une différence de taille : le premier n'existe pas. Ou plutôt il a existé en Bavière entre 1776 et 1785. C'était un mouvement de tendance rationaliste qui soutenait les idéaux des Lumières (d'où son nom qui signifie «illuminés») . Les illuminati ont été liés aux francs-maçons, bien que ce ne fût pas le cas au départ. Cette société, qui reprenait certains éléments du fonctionnement maçonnique (son organisation par exemple)  et avait aussi ses propres codes et symboles, fut par la suite interdite et ses membres pourchassés après moins de dix ans d'existence. Elle a depuis acquis une réputation de mystère, plus encore que les francs-maçons, et nombreux sont ceux qui croient qu'elle existe toujours. Certains pensent que les Illuminati sont liés au satanisme. D'autres les associent à un groupe plus extravagant encore : les hommes-lézards..

Ainsi, des francs-maçons aux reptiliens en passant par les illuminati, le glissement vers l'irrationnel n'est pas aussi improbable qu'on pourrait le penser. Ce qui relie les trois et qui facilite ce glissement, est l'ésotérisme, à savoir la croyance en un enseignement occulte réservé à un petit groupe d'initiés, à propos desquels on peut alors envisager toutes les spéculations possibles.

La croyance au méga-complot repose souvent sur l'idée que les comploteurs, pour mener à bien leurs projets, ont recours à la manipulation mentale. En effet, dissimuler aux yeux du monde entier un complot d'une si grande ampleur semble, de prime abord, irréaliste. Pour justifier le fait que la plupart des gens ne se rendent compte de rien, l'argument avancé par les adeptes du méga-complot consiste à affirmer que nos esprits sont manipulés à notre insu. Les complotistes évoquent d'ailleurs souvent des messages secrets, diffusés dans les médias, les films, les clips vidéo, afin de nous influencer. Mais de quoi s'agit-il et d'où vient cette idée? Elle a en réalité pour origine deux épisodes de l'histoire ; l'usage publicitaire de messages subliminaux et les tentatives de la CIA pour programmer mentalement des êtres humains ! En ce qui concerne les tentatives de programmation mentale de la CIA, elles ont eu lieu en secret entre les années 1950 et les années 1970, dans un contexte de guerre froide avec l'URSS : Les États-Unis se demandaient s'il était possible de conditionner mentalement un être humain pour en faire un tueur professionnel ou un espion qui ne trahirait son pays sous aucun prétexte, exécutant tous ses ordres sans discuter, comme une sorte de robot. La CIA mena plusieurs projets secrets absolument terrifiants portant sur l'utilisation du LSD, qui était à l'époque une drogue nouvelle dont on ne connaissait pas bien les effets, mais qui semblait avoir un impact suffisamment fort sur le cerveau pour être utilisée à des fins de manipulation de l'esprit humain. Dans le cadre de trois projets secrets MKUltra, Artichoke et Bluebird, connus depuis la publication de documents officiels restés longtemps confidentiels, la CIA administra à des sujets - consentants ou non ! - des doses de LSD extrêmement élevées, faisant basculer de nombreuses personnes dans la maladie mentale, voir les poussant au suicide. Le résultat de cette expérience est clair : Il est impossible de vider l'esprit d'un être humain, de le transformer en page blanche pour le reprogrammer tel un ordinateur. Mais comme dans le cas des messages subliminaux, le résultat importe peu aux tenants du complotisme : si ce type de manipulation mentale a été pratiqué, il est donc forcément toujours utilisé. Un exemple de confusion, malheureusement trop fréquent, entre science et science-fiction.

Nos préjugés sont parfois si anciens qu'on en ignore l'origine, ce qui rend difficile le fait d'admettre qu'il s'agisse de préjugés.

Michael Wood et ses collègues, de l'Université de Kent en Angleterre, ont même montré que les conspirationnistes peuvent sans sourciller accepter comme crédibles des complots contradictoires, par exemple l'idée que la princesse Diana a été assassinée par les services secrets britanniques et la croyance qu'elle serait encore vivante quelque part…L'idée que Michael Jackson a été assassiné et qu'il est encore vivant quelque part...  Les gens semblent prêts à envisager n'importe quelle machination, du moment qu'il y a complot. Alors on recherche plus précisément « à qui profite » tel ou tel événement. Les conspirationnistes sont experts à débusquer d'apparentes anomalies dans des discours, des textes, des vidéos ou des photographies, qu'il s'agit ensuite de monter en épingle en arguant qu'il ne peut s'agir de simples coïncidences. Ils intègrent volontiers toutes les informations qui confirment leurs points de vue, mais restent indifférents à celles qui les contredisent. 

Les quelques études ayant examiné les corrélats psychologiques de la croyance à diverses théories du complot ont trouvé qu'elle était effectivement associée à une pensée de type paranoïde, un manque de confiance dans les autres, une méfiance à l'égard des « autorités » et des « experts », un recours à la pensée magique et au paranormal, la perception de l'état social comme dissolu et instable, ou encore un raisonnement manichéen envisageant une lutte permanente du bien contre le mal.

Hélas, les théories du complot ne parviennent jamais à dénoncer «les vrais complots». De nombreux complots véritables ont été et continuent à être révélés, mais généralement jamais  grâce à des « théories du complot », dont le propre est de subsister dans un espace protégé, à l'abri de la réfutation et de la confirmation. Les pistes sont brouillées, et le lecteur est comme magnétisé  dans sa quête chimérique.

Les théories de la conspiration sont très révélatrices des angoisses et des préjugés de ceux qui y croient, ainsi que de la façon dont ils se représentent l'ennemi. Aujourd'hui la société est constituée de réseaux d'intérêts et de pouvoirs, et le monde paraît extrêmement compliqué. Aussi quand plusieurs hypothèses peuvent être choisies pour expliquer un événement, la plus vraisemblable sera la plus simple, celle qui implique le moins grand nombre de facteurs ou d'événements.

Pour résumer : la plupart du temps, quand on fait des recherches,  on ne consulte pas plus d'une dizaines de sites, dont la plupart défendent une explication non scientifique. Parce qu'elle est prééminente dans les résultats, cette thèse a plus de chances de convaincre que des théories scientifiques moins représentées. On peut donc en conclure que la tendance à adhérer aux élucubrations complotistes provient du fait que sur certains sujets, on ne rencontre qu'elles. Et l'explication systématique par une théorie du complot satisfait dans une certaine mesure une  quête de sens. Il se peut aussi que certains événements particulièrement atroces poussent au déni, comme cela a été,  et est toujours le cas avec Michael Jackson.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Clara

Derrière le masque de MICHAEL JACKSON et le culte de ses fans.
Voir le profil de Clara sur le portail Overblog

Commenter cet article

Giddeon 18/01/2017 11:29

Article à charge contre "la théorie du complot blabla".... sans réel intérêt concernant la triste vie de M. Jackson et les manipulations qu'il subissait.

À lire le récent livre "MK - Abus Rituels et Contrôle Mental" de Alexandre Lebreton. 700 pages bourrées de références qui vous fera voir les choses d'une toute autre manière... "Clara".

Clara 18/01/2017 18:33

Vous me citez un livre qui transpire l'ineptie et qui dépasse tout ! Mais une chose est certaine : Lebreton va se faire de l'argent ! Visiblement vous aimez ce qui est louche ..lol