Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DESTINS DE STARS : Michael Jackson derrière le masque - Célébrités - Lieux célèbres - Personnages historiques. Actualité.

Les Affaires Weinstein, Jackson, Cosby, Sandusky ont le même dénominateur commun : Le pouvoir de la célébrité.

Weinstein - Cosby - Jackson - Sandusky
Weinstein - Cosby - Jackson - Sandusky
Weinstein - Cosby - Jackson - Sandusky
Weinstein - Cosby - Jackson - Sandusky

Weinstein - Cosby - Jackson - Sandusky

Il était une fois Harvey Weinstein, un puissant producteur de Hollywood, qui vécut heureux et qui à présent a...beaucoup d'ennuis.

300 nominations, 75 oscars. C'est le nombre de discours de remerciements aux Oscars et de trophées, qui ont mentionné Harvey Weinstein depuis 1993. Il est l'une des personnes les plus remerciées de l'histoire de la remise de prix hollywoodienne, juste derrière Steven Spielberg.

Figure incontournable à Hollywood, depuis quelques jours, Harvey Weinstein, c'est surtout harcèlement, attouchements, exhibitionnisme et viols. Protégé par les dollars, la loi du silence et des techniques d'intimidation très au point, il ne reculait devant aucune proie. Après plus de deux décennies d'une incroyable OMERTA au sein du cinéma américain, la boite de Pandore a été ouverte, et les témoignages affluent.

Des années, donc, qu'Hollywood laisse faire. Tant par la durée que par le nombre de femmes touchées, la loi du silence régulièrement pointée du doigt dans le milieu paraît donc atteindre son paroxysme avec cette affaire.

Alex Ben Block, un journaliste spécialisé s'est exprimé sur l'affaire Harvey Weinstein

Question : Comment expliquez-vous que les accusations d'harcèlement et d'agressions sexuelles visant Harvey Weinstein aient mis si longtemps à faire surface ? 

Alex Ben Block : Bien que j'ai couvert de très près l'industrie du cinéma américain durant de nombreuses années, je ne les avais pas entendues. (...) Ce n'est pas sorti plus vite parce que la plupart des femmes qu'il approchait pensaient que cela pouvait faire du tort à leur carrière si elles les rendaient publiques. Le show-business, quel que soit votre statut, c'est un boulot après l'autre. Et décrocher des boulots ne tient jamais seulement à votre talent, cela dépend aussi de qui vous connaissez et de qui vous fait confiance. Très peu de gens cherchaient à causer du tort à Harvey Weinstein parce qu'il était un acheteur, un recruteur. Donc ils ne voulaient pas lui déplaire. Jusqu'à ce que cette cascade d'informations négatives arrive à un point de sa carrière où il n'a plus autant de pouvoir qu'avant, plus autant de succès qu'avant. Beaucoup de gens avaient des raisons de ne pas parler et ceux qui avaient une raison de le faire avaient peur. Donc cela a pris du temps avant que les chemins ne se croisent. 

Q : Y a-t'il moins de choses cachées aujourd'hui à Hollywood ? 

ABB : Depuis les années 80, c'est devenu comme la CIA, en ce sens qu'il y a beaucoup de secrets, beaucoup de stratégies liées à la manière de protéger ces secrets. Et des couches et des couches de représentants et d'agents, de managers, d'avocats, qui obéissent tous à la règle selon laquelle il ne faut rien dire qui pourrait causer du tort à leur client. 

Selon plusieurs médias, Harvey Weinstein lui-même, assisté des avocats et de son équipe de relations publiques a fait en sorte, depuis des décennies, que rien ne soit rendu public quant aux cas de harcèlement, d'agression ou de viols présumés. Selon le New York Post, le magazine «New York» était prêt à sortir un article le mettant en cause il y a un an déjà, mais le producteur «l'a fait supprimer», a raconté une source anonyme au quotidien New-Yorkais. 

En 2013, le comédien et auteur Seth McFarlane avait plaisanté lors de l'annonce des cinq actrices nommées pour l'Oscar du meilleur second rôle féminin : «Félicitations (....), vous n'aurez plus besoin de faire semblant d'être attirées par Harvey Weinstein». Dans la salle les rires fusaient, sans retenue. 

Chaque affaire est unique, mais il y a des points communs entre cette affaire et les scandales de harcèlement sexuels qui ont frappé le patron de Fox News, Roger Ailes, la star de Fox News, Bill O'Reilly, le comédien et acteur Bill Cosby, Jerry Sandusky  et  Michael Jackson.

Avec ces affaires, nous voyons combien, l'influence et la célébrité, sont couvertes par des célébrités elles-mêmes, des couches et des couches de représentants et d'agents, de managers, d'avocats, qui obéissent tous à la règle selon laquelle il ne faut rien dire qui pourrait causer du tort à leur client.  Et qu'un type qui use de son pouvoir peut le faire sans problème pendant des années !

Le silence qui plane depuis toujours autour des agressions sexuelles va certainement se briser. Mais pour l'instant ça en dit long. Les secrets ouverts ne peuvent être maintenus que par la complicité. Cela n'a rien à voir avec l'opportunité des actrices féminines qui ont dénoncé Weinstein ou les parents des enfants qui ont dénoncé Jackson. C'est à propos du pouvoir de la célébrité. Ou du pouvoir tout court.

Protégé par les dollars, la loi du silence et des techniques d'intimidation très au point, Weinstein ne reculait devant aucune proie. (idem pour Jackson) 

Au fil des ans, Weinstein, a conclu des accords avec au moins huit femmes, y compris des acteurs et des assistants. (Jackson avait fait de même avec des tas d'enfants)

Les avocats de Weinstein  disent que beaucoup d'allégations sont fausses et diffamatoires et seulement appuyées par des ouï-dire. (Même topo pour Jackson)

Les acteur Seth Rogen et Mark Ruffalo ont parlé, mais la plupart des célébrités masculines ayant des liens avec Weinstein ont choisi de ne pas commenter, même après que Weinstein ait été évincé de sa propre société. (certains chanteurs, acteurs, promoteurs etc...ont loué Michael Jackson).

Di Caprio a publié une brève déclaration sans nommer Weinstein, mais il a déclaré : «Il n'y a aucune excuse pour le harcèlement sexuel ou l'agression sexuelle - peu importe qui vous êtes et peu importe votre profession».

Cet article pourrait vous intéresser  : Michael Jackson et les enquêtes sans suite.

Ce qui était tacitement admis par ce milieu pourri qu'est Hollywood est absolument révoltant. Et quand on dénonce le fond culturel qui favorise ce silence sur les crimes sexuels, on se fait régulièrement agresser par une meute haineuse.

Pour la plupart des gens, le sujet de maltraitance sexuelle envers les femmes et les enfants, déclenche autant de dégoût naturel, que de déni, et ce sont autant de véritables boucliers (rouges) envers les véritables auteurs de ces délits ignobles dans le monde entier.

Sur les forums, il y a des réponses naturelles et des réponses pré-conditionnées pour faire face aux défenseurs et apologistes de ce type de propagande. Mais certains ne réagissent pas de cette manière parce qu'ils ne peuvent pas encore voir au-delà de leur programmation sociétale et ne réalisent pas encore et ne peuvent pas reconnaître leur propre dégradation morale.
Les apologistes sont facilement reconnaissables dans ce qu'ils disent.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :