Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DESTINS DE STARS : Michael Jackson derrière le masque - Célébrités - Lieux célèbres - Personnages historiques. Actualité.

Les Galéjades de Michael Jackson.

Michael Jackson sur son trône de Roi.

Michael Jackson sur son trône de Roi.

J’en ai assez, j’en ai vraiment assez. J’en ai marre, de voir comment les médias nous mentent. Comment ils manipulent tout, tout ce qui se passe autour de nous. Ils ne disent pas la vérité ! Ils mentent ! Les mêmes personnes qui manipulent nos médias, manipulent aussi nos livres d’histoire. Nos livres d’histoire ne sont pas vrais. Ils sont tous un mensonge, vous devez tous le savoir ! Tout ce qui se passe et qui s’est passé, est ainsi, parce que des conspirateurs, les élites les plus grandes, possèdent le pouvoir. Il est temps d'une transformation!

Michael Jackson

 Qui manipulait qui ? Qui disait des mensonges  ? Qui trafiquait l'histoire ? Qui possédait le pouvoir ?

MJ avait des problèmes MAJEURS de fabulations, en même temps il accusait les médias et les élites de mentir et se victimisait  comme si tout le monde avait été contre lui...Avec le recul il me semble de plus en plus évident que Jackson se moquait ouvertement de tout le monde, y compris de ses fans.

Il est un temps pour se moquer, et un temps pour qu'on puisse se moquer de vous !

Jean Cocteau

Quand le public croyait que Michael Jackson était très en forme, parce qu'il mangeait sainement, ne buvait pas, et ne consommait pas de drogues...il était grand consommateur de démerol, de  vicodine, de percocet, de codéine, de cocaïne, de Jack Daniels, de propofol,  de poulet KFC et de vin.

►Ses fans restent  persuadés que MJ a versé plus de 400 millions de dollars aux œuvres caritatives ..

Cet article pourrait vous intéresser : Star système et humanitaire.

Michael Jackson n'a jamais été la seule grande célébrité à donner pour la charité - il était juste le plus vu !   Demandez-vous pourquoi il avait des équipes de tournage autour de lui chaque fois qu'il faisait un don ? La générosité doit être gratuite et anonyme. Si ce n'est ni gratuit ni discret, alors ce n'est pas de la générosité. C'est autre chose. Cela devient du chantage ! 

Derrière l’engagement en faveur d’une noble cause, on accuse certains artistes de profiter des situations de détresse pour gonfler leurs egos boursouflés. Des critiques dont Madonna a fait les frais. Suite à l’adoption de deux orphelins au Malawi, la pop star avait promis divers dons et une implication de tous les instants en faveur du petit pays d’Afrique australe. Plusieurs années après, les résultats concrets de la générosité de la Madone se font toujours attendre, tandis que la mise en scène de ses voyages exaspère… (Madonna a dernièrement été citée dans le scandale des Paradise Papers)

Les exemples de ce type ne manquent pas. L’engagement caritatif est-il vraiment désintéressé ? Qui sert-il le plus in fine, la star ou la cause qu’elle défend ?

Les fans racontent aussi que tous les bénéfices du «Dangerous World Tour» ont été versés à des organisations caritatives, dont la «Heal the World foundation» - Le «History World Tour» n'aurait pas faillit non plus à la tradition : la majorité des bénéfices auraient été versés à des associations.

Pendant le procès AEG l'expert comptable Akerman a témoigné que MJ avait plusieurs sociétés et que la plupart de ses dépenses venaient de l'une de ces entités, mais pas de lui en tant qu'individu. Lorsqu'il vivait à Neverland aucune dépense n'avait été consignée dans ses livres de comptes.

Ackerman a mentionné qu'il avait vu sur des documents que MJ était endetté à hauteur de 30 millions de $ déjà en 1993. Et que sa dette avait continué à augmenter au fil des années, jusqu'à atteindre ce montant final d'environ 500 millions de dollars à sa mort en 2009.

Il a ajouté que le «Dangerous Tour» avait atteint un seuil de rentabilité nul, voire négatif et que les registres montraient qu'il avait perdu 11,2 millions de $ pour le «History Tour».

On ne peut pas verser d'argent, à des oeuvres caritatives, lorsque les gains de tournées  n'ont rapporté aucun bénéfice et à plus forte raison lorsqu'elles sont déficitaires !

  • Ses managers, son personnel, sa famille, ses relations,  lui ont dit de laisser les enfants jouer dehors, d'arrêter de les emmener dans sa chambre, mais MJ  licenciait ceux qui le contrariaient même s'ils avaient essayé de l’aider.  Karen Faye, Franck Dileo, Quincy Jones, Bob Jones,   Lionnel  Ritchie, et bien d'autres lui avaient fait la morale comme à un petit garçon :  tu  sais  que tu  as 35 ans maintenant !  jouer avec des enfants quand tu avais  20 ans était une chose, mais maintenant ??? - Hélas le petit  Michael  de 35 ans, était un homme qui ne respectait pas les garçons et leurs parents idolâtres. Selon lui les enfants étaient tous innocents et purs, mais lorsqu'ils l'ont dénoncé il a soudainement dit que les enfants et leurs parents étaient de vicieux menteurs !

Shawn Trell, avocat, directeur juridique d'AEG a témoigné que la voix de Jackson n'était pas celle que les gens pensaient.

Une personne célèbre (dont je tairai le nom) qui avait souvent côtoyé MJ à Neverland dans les années 90, me dira : Jackson n'était  pas dans la vraie vie comme ses fans l'imaginent, sa voix dans l'intimité ne ressemblait pas à celle qu'il employait pour s'adresser au public, elle était  aigüe, avec un débit de parole élevé. Il était toujours dans l'excitation et dirigeait tout le monde.   Intelligent, intéressant,  il avait énormément d'humour, mais son mode de vie  était infiniment spécial ....vraiment très spécial.....Ce que j'ai vu là-bas était très perturbant !

►Michael Jackson voulait rendre visite aux assassins de Jamie Bulger qui étaient en prison pour leur dire «Je t'aime». Les enregistrements bizarres, réalisés avec l'approbation de MJ ont été publiés dans un livre «The Michael Jackson Tapes» dans lequel Il raconte qu'il aurait aimé serrer dans ses bras Robert Thompson et Jon Venables, qui n'avaient que 10 ans quand ils ont assassiné un enfant de deux ans en 1993. Jackson refusait de croire qu'ils pouvaient être mauvais et pensait plutôt qu'ils avaient été négligés par leurs parents. Il a même dit qu'il se sentait «habilité à les guérir». Il a également  parlé de l'affaire Bulger lors d'une série d'entretiens avec le rabbin Shmuley Boteach, et dit qu'il qualifiait Hitler de «génie».

►Il disait détester les mensonges des témoins de Jéhovah de sa mère, mais il a justifié sa relation avec les  enfants en se désignant lui-même sauveur des enfants,  sans garder de limites décentes avec eux.

Aujourd'hui encore, les fans n'ont pas peur de dire qu'ils auraient,  sans problème,  confié leur enfant à Michael Jackson tellement il  était bon et honnête !   Ainsi donc la  plupart des idolâtres  auraient agit de la même façon que les parents Chandler et Arvizo qu'ils critiquent : C'est la faute des parents si Michael Jackson a été accusé,  ils en voulaient à son argent,  sinon, pourquoi laissaient-ils leurs enfants dormir chez lui ? ...Vous ne trouverez aucune contradiction plus ostensible ! 

J'en profite pour souligner que Jamais Jordan Chandler n'est revenu sur ses accusations.    La presse «sérieuse» n'en a pas parlé quand elle a constaté que cette rumeur avait été  diffusée sur le net  par un fan américain. D'autre part,   si les dossiers contre Jackson avaient été vides, en toute logique,  les Chandler n'auraient jamais reçu 22 millions de dollars  en dédommagement des préjudices subis et le  procès Arvizo n'aurait jamais eu lieu. 

► Demanderiez-vous à quelqu'un que vous avez molesté (Wade Robson, Macauley Culkin, Brett Barnes)  de vous défendre, si ce n'était pas nécessaire ? ...

Une personne réfléchie me disait que même s'il existait des preuves vidéo des molestations,  les fans de Jackson  inventeraient une explication farfelue pour ne pas voir la vérité en face, et je crois que malheureusement, c'est vrai.

►Jackson était un menteur pathologique et un manipulateur très rusé ! Il a insulté des gens innocents dans l'industrie de la musique et le département de la police. Il a menti à la télévision en s'inventant des problèmes de peau qu'il s'était lui-même crées, il a soutenu qu'il n'avait subi que deux interventions de chirurgie esthétique, il se décrivait en gentleman auprès des femmes et avait inventé un vraie romance avec des égéries comme Brooke Shields etc.., il a utilisé la religion et son amie toxicomane, Liz Taylor, pour justifier ses mensonges. Il a encore menti en disant qu'il se comportait comme un bon samaritain  avec tous les enfants y compris les garçons pré-pubères qui l'accompagnaient partout.  Il s'est montré en photo à côté d'un neveu qui montrait ses poils pubiens. (la boîte de pandore peut s'ouvrir subitement  et nous pourrons alors apprendre  ce qui s'est réellement passé  avec les 3 T  et leur oncle Michael).   Quand Jackson a quitté Neverland, soudainement il a oublié les animaux de son zoo, et ses employés non rémunérés depuis des mois. Il s'était exilé chez le prince Bahreïni avec ses enfants et son personnel (gardes, nounou)  après avoir signé plusieurs accords avec le cheikh. Il devait, enregistrer un album, écrire une autobiographie et jouer dans une comédie musicale suite au prêt des cinq millions et  cinq cent mille euros du prince Abdulla Bin Hamad Al Khalifa or, Jackson n'avait aucune intention de travailler, et c'est tout  innocemment,   qu'il  déclara  avoir pensé  que son ami lui avait fait «cadeau» de cet argent...Le 18 avril 2006, Michael Jackson quitte le label Epic Records (et donc sa maison de disques Sony BMG), sous lequel il produisait tous ses albums solo depuis Off The Wall en 1979. Il signe un contrat avec le producteur de musique anglais Guy Holmes, PDG du label indépendant 2 Seas Records. Le contrat prévoyait la production d`au moins un nouvel album, dont la sortie était prévue pour fin 2007. Ce contrat a été rompu en septembre 2006.

Dans le courant de l'année 2006, il contacta plusieurs producteurs et chanteurs, leur parlant d'un projet d'album.


- Will.I.am (des Black Eyed Peas) et Michael auraient écrit huit chansons ensemble ?

- Michael aurait composé une ballade avec John Legend ?

- Michael aurait collaboré avec Chris Brown et DJ Whoo Kid ?

MJ donnait l'impression qu'il travaillait et qu'il continuait d'enregistrer des titres avec une foule d'artistes. En fait il préférait voyager  et se partageait entre l'Europe, Dubaï, Tokyo et Las Vegas...Il fera tout de même deux sessions photos pour apparaître en couverture des magazines UOMO Vogue (Italien) et Ebony (USA). Mais côté musique rien de nouveau ne sortira.

Le gros problème de Jackson était qu'il n'avait pas sorti de nouveau matériel depuis 2001. Sony avait comblé le vide avec des compilations de ses grands succès et des éditions spéciales de ses albums classiques comme Off the Wall. Et Michael, n'honorait plus ses rendez-vous médiatiques. Le 27 janvier 2008, il plante les NRJ Music Awards et adresse une vidéo enregistrée à Las Vegas à la place de sa présence promise. Puis il est l'absent le plus remarqué lors de la cinquantième édition des Grammy Awards, à cause de «ses demandes de diva», selon le New-York Post : Michael souhaitait recevoir un Special Award unique que personne d'autre que lui ne recevrait jamais. Il voulait aussi que l'intégralité de la cérémonie soit centrée autour de sa carrière, le terme «King Of Pop» devant être systématiquement employé. Résultat : la réédition de son classique n'a même pas été mentionnée durant la cérémonie.

La vie de Jackson était  un cirque pathétique ! Il y a eu les accusations des Chandler. La sortie de l'album Invincible n'a pas été suivi par une tournée, mais par deux spectacles au Madison Square Garden :  Pour la première moitié du spectacle, il était un potentat, pas un artiste Il était flanqué d'Elizabeth Taylor (en tant qu'impératrice douairière?) Et MacCaulay Culkin (le jeune prince?), Et quand d'autres interprètes chantaient des chansons d'amour, ils se tournaient consciencieusement vers lui pour leurs finales...  Mais  Jackson n'a pas agi comme  quelqu'un qui revenait tranquillement sur son trône.

Mme Spears s'est jointe à lui pour «The Way You Make Me Fell» se pavanant sur la scène avec l'allure torride d'un moulin à vent pendant que M.J  courrait derrière elle. Il n'avait pas l'air d'être le prétendant épris de la chanteuse, mais d'un harceleur qui espérait que la popularité de Britney Spears puisse déteindre sur lui. Tout au long du spectacle, son expression, comme d'habitude sur scène, était trouble ou en colère; il a terminé le spectacle  les yeux fermés et les bras tendus dans une pose christique.  Cette combinaison de compétences surhumaines et de vulnérabilité lui avaient valu une ascension fulgurante dans le monde entier dans les années 1980,  un immense succès et énormément de sympathie. Au MSG il semblait vouloir les implorer.   Mais il est étrange qu'un roi s'attende à de la pitié. Puis il y a eu Martin Bashir, un procès fleuve et des dizaines de projets avortés (concerts, duos, singles humanitaires) etc...

Thomas Barrack Jr, fondateur et président de Colony Capital, signe un chèque de 22.5 millions de $ pour sauver Neverland et contacte son ami l'homme d'affaire Philip Anschutz D'AEG live qui prendra la décision de risquer des dizaines de millions de dollars sur la tournée de retour de Jackson «This is it».  Anschutz  ne l'a fait qu'après s'être assis avec le King Of Pop pour parler avec lui,  comprendre sa motivation, et être convaincu que Jackson pourrait non seulement faire le travail, mais faire un excellent travail. Anschutz n'était pas sur le point de devenir ami avec Jackson comme il l'avait fait au fil des ans avec un autre artiste de AEG Live, Jon Bon Jovi. Mais il semblait  avoir suffisamment confiance en la star pour accepter de mettre des millions de dollars dans «This is It». 

Fin 2008, lorsque Philip Anschutz parle du retour sur scène de Michael Jackson, il est la risée de toute l'industrie musicale. Dans le milieu, Michael Jackson est considéré comme un «traître» qui n'honore pas ses contrats. Pire, la profession estimait qu'à 50 ans et en mauvaise santé, Jackson était incapable d'assurer un show à la hauteur de sa réputation. Habitué à présider des conseils d'administration depuis son gratte-ciel de Denver, dans le Colorado, Philip Anschutz,  en raison de la réputation sulfureuse de Jackson,  adepte des arrêts maladie à la moindre contrariété, prend ses précautions, il  se méfie....Mais n'a aucun scrupule moral à faire des affaires avec un présumé agresseur d'enfants.

(Pour la petite histoire : Philip Anschutz contribue à l'institut des valeurs américaines basé à New-York : Enough is Enough, une organisation philanthropique conservatrice qui milite pour le mariage et contre la monoparentalité, qui prétend «éclairer la façon de protéger les enfants et les familles des dangers de la pornographie illégale sur internet et des prédateurs sexuels»).

Le procès AEG nous apprendra qu'un haut dirigeant d'AEG avait qualifié Michael Jackson de «monstre» et un autre l'avait qualifié de «terrifiant» quelques heures avant que leur entreprise ne signe ce contrat de concert avec MJ.

  En mai 2009 Michael décide de s'installer dans une superbe villa à Bel Air en Californie.  Cette demeure, au loyer astronomique de 100 000 $ par mois comprend notamment 13 salles de bains, 12 cheminées, un cinéma particulier et une piscine intérieure...Kenny Ortega et les danseurs de This Is it  ne disaient-il pas que MJ était devenu ..... «Humble» ? 

Il n'empêche que personne ne portera secours au roi de la pop, lors de sa visible agonie en juin 2009 !   Tous ont du penser qu'il faisait du cinéma pour ne pas honorer son contrat ...(C'est la règle du boomerang)

Avant de tirer sa dernière révérence Jackson a tout de même réussi l'exploit de manipuler le docteur Conrad Murray (qui s'est retrouvé en prison),  le milliardaire Tom Barrack de Colony Capital, (qui n'arrive pas à vendre Neverland) et les plus grands pontes d'AEG qui se sont vus remerciés par leur direction.

Le milliardaire Philip Anschutz, lui,  gagne toujours !  il  a fait des millions sur le roi de la pop. Il a été en mesure de transformer tous les inconvénients du décès de Jackson en un plus : A la fin du mois d'octobre, il avait gagné les 36 millions de dollars que le non-tour lui avait coûté en vendant des vidéos des répétitions de «This is It» à Sony pour plus de 60 millions de $. Il a également reçu une part importante des gains du film «This is it», qui s'est avéré être une vache à lait. Le film a rapporté plus de 260 millions de dollars.....(Merci qui ?  Merci les fans !)

En ce qui concerne les chansons inédites de MJ, John Branca a expliqué tout  dernièrement  qu'il ne croyait pas qu'il y ait suffisamment de musique enregistrée pour un album entier.

Les fans sont persuadés que John Branca raconte des mensonges ...certains des collaborateurs de MJ ayant affirmé après son décès, qu'il enregistrait énormément de chansons pour chacun de ses albums et ne choisissait in fine que les meilleures. Ces histoires  ne sont que du vent ....Pendant le procès AEG, il a été mentionné que Jackson était d'une paresse incroyable et qu'il fallait le secouer afin qu'il veuille bien se mettre au travail. Si les fans pensent qu'il existe 100 titres inédits ....Cette hypothèse me semble hautement improbable.  John Branca dit la vérité.

Jackson n'était pas un compositeur prolifique  :

  • Entre les années 1975 et 2001 -  Michael Jackson a composé avec  peine une quarantaine de chansons.
  • Entre les années 1975 et 2001 - Jean-Jacques Goldman a composé près de 250 chansons dont 125 pour lui-même et 125  pour d’autres artistes  dont  Céline Dion. 

Michael Jackson était un bon chanteur, et un bon danseur, ni plus ni moins. Et en tant que citoyen Américain il a bénéficié d'une propagande supérieure à tous les artistes d'Amérique du Sud, d'Afrique, d'Europe, et d'Asie. Une  propagande à coup de millions de dollars qui fera dire  à  Elizabeth Taylor  «he's the king of pop» les responsables marketing du chanteur signèrent des accords commerciaux avec des groupes de presse U.S afin que ces derniers écrivent systématiquement l'expression «king of pop» lorsqu'ils citaient Jackson. A cette époque là, Michael Jackson était crédité de neuf (9) chansons en tant que compositeur. Et à sa mort il n'était crédité que d'une quarantaine de chansons sur la période 1969-2009 et sous trois entités différentes: Jackson 5; The Jackson's ; Michael Jackson. Tout ce business a été crée de toute pièce par M.T.V, chaine commerciale lancée par l'industrie de la musique nord-Américaine afin de booster les ventes de disques.  Faut-il en rire ?? C'est ainsi aux Usa. Dans ce pays si vous faites gagner de l'argent à l'industrie du disque, les conseillers en communications affirmeront  non sans rire,  mais sans modération,  que vous êtes «the greatest in the world», «the king in the world», «the king of pop in the world». D'autre part, dans ce monde,   plus une oeuvre s'est vendue, ou plus on fait croire qu'elle s'est vendue, plus elle se vendra. ♪ ouhhh  hyeaaaaah... yiiiihiiii !  ♫

Depuis les années 80, Jackson a passé la majeur partie de son temps à téléphoner aux enfants,  jouer,  voyager, être au lit avec les enfants que ce soit dans son ranch  ou dans les chambres d'hôtel du monde entier. «La plupart» des chansons de ses albums «après BAD» ont été composées par d'autres, mais ces  personnes n'ont jamais été créditées à titre d'auteur ou co-auteur pour des tas de titres.  MJ ne faisait que passer brièvement aux studios pour enregistrer   et tourner les clips vidéo, (pour ces derniers il utilisait parfois même des sosies),   avant de retourner à Neverland ou  dans les chambres d'hôtels qu'il louait pour des semaines, et cela pendant des années.  Par le passé, certains de ses titres prétendument inédits ne l'étaient en fait qu'à demi ou auraient carrément mérité de le rester à jamais ! Il est évident qu'il laissait beaucoup les producteurs travailler pour lui.

Le jeu se joue toujours à divers niveaux de transparence et d’ambivalence, et se joue de manière différenciée par ceux qui s’y connaissent et ceux qui ne s’y connaissent pas.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :