Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DESTINS DE STARS : Michael Jackson derrière le masque - Célébrités - Lieux célèbres - Personnages historiques. Actualité.

MICHAEL JACKSON LE LEADER IDÉAL.

Michael Jackson,  a été une personne continuellement tourmentée qui nous a forcés à reconnaître son pouvoir  en perfectionnant son art et en se présentant comme un cadeau impossible à refuser  - impossible à oublier ......

Michael Jackson, a été une personne continuellement tourmentée qui nous a forcés à reconnaître son pouvoir en perfectionnant son art et en se présentant comme un cadeau impossible à refuser - impossible à oublier ......

Si certains aiment voyager pour assouvir leurs désir dans des pays défavorisés (Thaïlande, Madagascar, certains pays d'Afrique...) où des enfants sont «vendus» pour le plaisir de l'homme riche, pour d'autres, le vice est tel qu'il faut l'assouvir rapidement, ici, là maintenant et du coup, les informations deviennent beaucoup moins confidentielles. Il faut donc agir efficacement, pour laisser planer le doute, voire même, totalement banaliser la chose...Les étapes sont déjà prédéfinies et rien ne semble stopper la machine. Si certains citoyens attendent après la loi pour faire respecter les droits de tout un chacun, il ne faut surtout pas oublier qu'à la base, la loi doit punir ceux qui l'entravent...Or, il est aisé de constater que ce n'est pas toujours le cas.

A titre d'exemple : Les Présidents ont l'immunité pendant leur mandat, ils passent quasiment tous par la case justice, pour X raisons, après avoir quitté leurs fonctions mais s'en sortent toujours, même si les preuves contre eux sont accablantes ! Combien ont fait de la prison pour payer leur «dérapage» ?

On a un ex ministre qui a écrit carrément dans un livre qu'il s'est tapé des gosses en Thaïlande, un ex ponte des Verts qui s'est venté dans un autre bouquin d'avoir tripoté des enfants qui ne demandaient que cela, et personne n'a réagit. ça ne choque que quelques illuminés, semble t-il.

En bref, toutes les couches sociales sont touchées par la pédophilie, mais savoir que la religion, le pouvoir et l'argent sont également mêlés - et bien plus que les petites gens ! - dans ces sombres affaires, laisse également penser, que tout est fait pour banaliser, voire minimiser la pédo-criminalité aux yeux des gens.

Si la plupart des enfants ayant subi des sévices sexuels, arrivent à grandir et vivre, ou plutôt survivre, avec ces cicatrices dans l'âme, ils n'en sont pas moins fragilisés et blessés à vie. Aujourd'hui, en allumant la télévision, on peut voir la décadence du monde et de notre société, à travers bon nombre d'images. Mais les plus choquantes ne sont pas celles vues au journal télévisé. Non. Ce sont plutôt celles que l'on tente de nous faire voir et de nous faire accepter comme étant des choses normales.

Bien sûr la majorité des personnes diront que c'est l'esprit d'adulte qui voit ces images et les interprète donc avec un sens différent qu'un enfant «ingénu». Mais pourtant, l'enfant les voit bel et bien aussi. Et il ne lui faudra pas longtemps pour les décrypter.

L'industrie de la musique est également très utilisée pour véhiculer des images, des idées reçues etc....

Laisser sa petite fille écouter Miley Cyrus ainsi que regarder ses clips vidéos alors qu'elle n'a qu'une dizaine d'années (voire parfois moins) ...Ce n'est pas normal. Surtout, lorsque l'on voit le type de clips qu'elle tourne, où elle apparait totalement nue et provoque «en toute innocence». Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres : Rihanna, Madonna, Britney Spears etc...Toutes ces méga stars oeuvrent dans ce sens. 

Tout, ou presque, passe par l'industrie de la musique et de l'audiovisuel. Car ce sont les moteurs des enfants et adolescents. Ils aiment les personnages de dessins animés et les stars qu'ils adulent. De ce fait, quasi naturellement, ils font alors tout pour leur ressembler et s'identifier à eux.

De façon paradoxale, notre société punit de plus en plus sévèrement les abus sur mineurs, tout en érotisant sans complexe l'enfance et l'adolescence. Or, cela pose problème. Aujourd'hui, le modèle érotique, c'est l'adolescent. Il y a là une forme d'anesthésie morale, de cécité collective.

En somme, peut-on considérer l'adolescence comme une option sexuelle possible quand on est adulte ? À ce jour, la question n'est volontairement pas tranchée par bon nombre de parents, qui laissent leurs enfants reproduire des danses ouvertement sexuelles comme par exemple celles de Jackson !

Michael Jackson était «peut-être l’interprète le plus excitant de sa génération». Il restait sur scène pendant trois minutes, immobile, sans musique, entraînant la foule dans une frénésie.  La construction des émotions pendant les trois premières minutes de ses concerts était au-delà de la croyance - chaque personne nourrissant la réaction de l'autre - dans une vague virtuelle d'émotion. Puis, à sa manière distincte, Jackson commençait d'un coup, à attraper son entrejambe en poussant une jambe en l'air. En regardant les concerts de Michael, l'atmosphère surréaliste de l'environnement émerge. S'il pouvait affecter une personne, cela avait un effet d'enchainement, car il a été démontré à maintes reprises que des personnes reprennent  involontairement l'état affectif d'une autre personne. L'excitation induite par Michael Jackson était euphorique - il a emmené ses fans dans une autre dimension. Une fois que cet état d'induction sociale euphorique est expérimentée, les personnes peuvent s'identifier au maître de l'expérience. Cela implique la capacité de Jackson a affecter des masses de personnes même en dehors de ses concerts. Essentiellement, «les processus de comparaison entre le modèle et l'observateur sont un déterminant important de la réaction affective à l'émotion d'une autre personne».

Quand on considère le pouvoir de l'induction sociale, il semble que des célébrités telles que Michael Jackson peuvent influencer une grande partie de la société en créant une croyance selon laquelle refléter le comportement d'une célébrité équivaut à être aussi spécial qu'une célébrité. La réalité, cependant, est que le comportement dysfonctionnel des célébrités est récompensé par Hollywood et présenté comme normal, apportant du poids à l'argument que les jeunes membres de la société occidentale «ont des valeurs narcissiques  venant de quelque part, souvent de leurs parents ou des messages créés par d'autres personnes plus âgées qu'eux». Bref, la «réalité est que les troubles mentaux offrent une fenêtre sur les pressions et incitations d'une culture».

Les disciples les plus zélés de Jackson peuvent donc avoir repris involontairement  ses mauvais comportements. ce qui inclut ne pas voir de mal à dormir avec des enfants qui ne sont pas les leurs, ou dormir avec leurs propres enfants.

Le journal télévisé ne manque pas de rappeler, chaque jour, que les enfants sont des petits êtres bien vulnérables ! Dans la prévention contre les abus sexuels, les parents tiennent, bien évidemment, le premier rôle. Sans l’effrayer, il est indispensable de lui faire prendre conscience du danger que représentent certaines personnes. Lui apprendre, avant tout, à respecter son corps et à oser dire «non».

Une seule mise en garde de votre enfant contre les personnes malveillantes ne suffit pas. Renouvelez le message ! Ne vous étonnez pas si votre progéniture connaît déjà les mots «viol» ou «pédophile» ! A la télé, à la récré… les enfants entendent parler des abus sexuels, mais pensent que ça ne peut pas leur arriver «pour de vrai».

«Une grosse discussion solennelle est utile, au risque de passer pour de vieux parents rabat-joie. Mais il faut absolument leur faire prendre conscience qu’eux, non plus, ne sont pas à l’abri».

«Allez au plus simple : utilisez les mots que vous employez d’habitude avec votre enfant», souligne Dominique Fremy, pédopsychiatre. Lui expliquer ainsi, qu’un pédophile est une personne d’apparence gentille, qui va offrir des cadeaux à l’enfant pour le mettre en confiance. Puis, qui va profiter de la situation pour lui toucher ses parties intimes. Bien entendu, insistez sur le fait que PERSONNE n’a le droit de faire ça, pas même vous, ses parents

Je recommande ce site :  Protéger contre la pédophilie 

Quand un homme montre un intérêt extrême pour un enfant qui n'est pas le sien (C'était obsessionnel chez Michael Jackson) et le fait dormir dans sa chambre - Cet homme est probablement un pédo-criminel. Délivrez votre enfant de son bourreau et emmenez-le loin de lui. Oubliez les bijoux, les voyages autour du monde, les cadeaux...etc. C'était presque une négligence de la part des parents qui ont fait confiance à Jackson. Oui, les parents ont été manipulés aussi, mais c'était si flagrant, que cela déroute tout le monde de penser qu'ils ne savaient pas. Faire trop confiance, c'est bien entendu prendre le risque d'être victime de la malveillance de quelqu'un. Il ne faut pas faire confiance aveuglément sans avoir pris en compte le contexte et la personne. Après l'affaire Chandler, tous les parents auraient du tenir compte des accusations de pédophilie, et ne pas laisser leurs garçons seuls avec Jackson.

Les défenseurs du roi de la pop n'arrêtent pas de dire que les soi-disant «haineux de MJ» ne connaissent pas les faits, mais en réalité ce sont ces gens qui les ignorent. 

L'affaire Michael Jackson montre en détails comment le pouvoir, la richesse, la célébrité et l'influence peuvent non seulement manipuler un enfant, sa famille, mais aussi comment une puissante équipe de relations publiques peut pousser la société à ignorer l'évidence. Il y a plus de 25 ans, l'équipe de relations publiques de Michael Jackson passait au-delà de son comportement inapproprié comme s'il avait été totalement inoffensif. On nous a fait croire que Michael Jackson était un adulte-enfant désarmé. Ces mensonges n'étaient pas le fait du hasard mais soigneusement conçus pour que nous sympathisions avec le prédateur et condamnions les victimes.(C'est aux État-Unis, dans les années 1980, qu'est partie la première vague de scandales relatifs à la pédophilie dans l'église catholique, à tel point que ce pays est rapidement devenu le principal lieu d'observation et d'action sur le sujet). En 1993, la violence sexuelle à l'égard des enfants était un sujet majeur en Amérique. De nombreux changements positifs avaient été faits pour éduquer les gens sur la manière dont les prédateurs d'enfants se comportent et comment aider les victimes d'abus sexuels. Cependant, ce qui était aussi important en 1993, c'était l'image.  Donc maintenant en 2018, nous comprenons qu'Hollywood a un problème majeur avec la maltraitance des enfants, et les violences sexuelles envers les femmes. Nous comprenons que cela peut prendre des décennies pour que les victimes puissent dénoncer les abus sexuels qu'ils ont subit. Nous comprenons aussi que les règlements financiers sont un moyen, pour les célébrités, de pouvoir s'en sortir, bien qu'elles aient commis des activités criminelles. (Les victimes ont une condamnation à vie alors que les auteurs des crimes s'en tirent à bon compte.)

Après la mort de Jackson en 2009, des nouvelles fantaisistes ont surgi :  Jordy admettait que son père l'avait fait mentir. Je le répète encore,  Ce n'est tout simplement pas vrai, et même les deux plus grands sites pro-Jackson VindicateMJ et MJallegations admettent que cela ne s'est jamais produit.  Vous parlez de tabloïds inventant des mensonges ? Les fans inventent plus de mensonges que n'importe quel tabloïd pour défendre Michael Jackson.

Pensez-y, plus le mensonge est gros plus ça marche ... Le vrai du faux vous mélangez, la charge de la preuve vous inversez, la cohérence vous oubliez. 

Lorsque vous essayer d'expliquer que Jackson était un pédophile, on vous répond que vous faites partie des malveillants, et des jaloux. On vous l'assure :  Michael Jackson était un enfant maltraité qui n'aurait jamais pu faire de mal à une mouche. Il était trop charitable, un ange innocent  trop bon pour ce monde.  il a été accusé par des gens qui voulaient le faire tomber, ou qui tentaient de lui extorquer de l'argent, Tom Sneddon avait une vendetta contre lui mais Jackson a été reconnu innocent, un point c'est tout.  Ce serait donc cette accumulation d'arguments qui rend la chose irréfutable ?  Les informations du tribunal, des médias, de la police, les accusations des victimes, etc.  sont a priori fausses...?

Comme les conspirationnistes, les fans prétendent savoir toute la vérité. Ils pensent : ceux qui dénoncent la manipulation ne sont-ils pas eux-même des fous en train de vouloir nous manipuler? 

Cette inversion radicale du jugement moral est-elle concevable ? Si l’homme peut pervertir ainsi la loi éthique, c’est parce que son «cœur» lui-même est perverti.

LIVRE :  éditions Albin Michel.

La vérité sur l'inceste et la pédophilie est-elle insoutenable au point qu'il soit préférable de la nier ?

A la fin du siècle dernier, à l'heure des premières révélations sur ces pratiques, la société hésite entre déni et banalisation, partagée entre le désir de dénoncer et celui de taire des actes qui remettent en cause ses fondements mêmes. Aujourd'hui, après la prise en considération, dans les années quatre-vingts, des ravages provoqués par l'inceste et la pédophilie, après la scandaleuse affaire Dutroux, on voit se ranimer la suspicion à l'égard des victimes.

Catherine Bonnet, médecin, psychiatre, psychanalyste et spécialiste de la maltraitance, tente ici de comprendre ce phénomène et apporte son témoignage afin d'éviter que la chape de plomb, une fois de plus, ne retombe. Comparant le syndrome post-traumatique des enfants victimes d'abus sexuels à celui des victimes de la guerre, elle démontre par des faits précis - dessins, propos, comportements - que la majorité de ces enfants sont crédibles. Incitant à ne négliger aucun symptôme, elle évoque la manière d'aborder la question avec l'enfant, le rôle des parents, la stratégie de l'agresseur.

Fondé sur de rigoureux rappels historiques et d'impressionnantes données cliniques, l'ouvrage de Catherine Bonnet est un cri d'alarme et de protestation face à une situation dangereuse et paradoxale : Alors que les professionnels signalent leurs soupçons de violences sexuelles envers des enfants, la parole des victimes et des adultes qui tentent de les protéger est de plus en plus refusée.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :