Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DESTINS DE STARS : Michael Jackson derrière le masque - Célébrités - Lieux célèbres - Personnages historiques. Actualité.

Autopsie de la fanatisation des fans de Michael Jackson.

Autopsie de la fanatisation des fans de Michael Jackson.

Michael Jackson , qui n'était qu'un chanteur pop,  a réussi à entraîner derrière lui des milliers de personnes, en utilisant une stratégie qui consistait à se donner beaucoup d'importance,  par le biais de sa musique, sa danse, ses beaux discours,  sa prétendue compassion pour les enfants victimes, les malades, les mal lotis, et ses soi-disant dons faramineux à la charité, (Jimmy Savile donnait aussi pour la charité !) MJ disait «je veux guérir le monde, en faire un endroit meilleur, pour vous et pour moi et toute la race Humaine» C'est cette  même personne qui a abusé sexuellement de nombreux petits garçons.   la réputation de cet homme tristement célèbre n’est plus à faire et il est impensable que quelqu’un puisse encore avoir, à l’heure actuelle, un soupçon de compassion pour lui ! Cependant,  la masse des fans  semble toujours  ne former qu’un seul corps avec lui. Comment une personne dotée d’un dessein aussi funeste continue-t-elle à s’attirer les faveurs d'un  grand nombre ? Il est intéressant de se poser cette question car il serait insensé de justifier cet amour envers Jackson  par le simple argument de l’immoralité d'une star et le fait de défendre son image et donc son héritage. Mais cette vision peut-elle justifier le fanatisme  des fans ? On peut comparer une masse à une foule. Si on analyse les comportements d’une foule, on peut en dégager un trait essentiel : la bêtise ! En effet, une foule ne réfléchit pas. Elle n’agit que si quelqu’un lui dicte ou lui montre l’exemple. Dans une foule, les sentiments d’unité, de puissance et de fierté se forment autour d’un leader qui généralement a beaucoup de charisme et de pouvoir de conviction. Michael Jackson n'en manquait pas ! 

Les membres qui composent la foule font preuve d’une dévotion toute particulière pour celui qui dirige le groupe : Ses paroles deviennent irréfutables. Afin de frapper la masse au mieux, le discours doit être simple, percutant, populaire ; des responsables aux problèmes doivent être désignés ; des solutions simples trouvées afin de satisfaire la masse : «Michael Jackson n'aurait jamais pu faire quelque chose de mal, il était si bon» «Michael Jackson est innocent» «Ses accusateurs sont des menteurs» etc... Les exemples de l’Histoire et de l’actualité sont là pour en attester.  Ce ne sont rien d’autre que des affirmations  reposant sur des mensonges qui attisent la haine d’une communauté à l’égard des victimes et répondent de façon simpliste aux problèmes  pédophiles de Jackson. Ce mode de stigmatisation était une technique utilisée par Hitler notamment envers les juifs ou les gitans. Il tenait des propos très simples et très crus : «les juifs sont des profiteurs», «les juifs sont de gros champignons vénéneux». Que d’absurdités ! Ces exemples d’affirmations simplistes démontrent la hargne bête et aveugle de l’humain ! Quelle aberration que de pouvoir s’exprimer de telle façon ou encore plus de croire ces propos ! Malheureusement, aussi choquant que cela puisse être, cette technique de discours simple, et bête,  démontre son pouvoir de persuasion sur des gens  fanatisés dont l’esprit critique a été endormi par ces paroles catégoriques !

De plus diverses expériences ont montré qu’un individu se conforme à l’avis du plus grand nombre, même si son opinion est différente et ce, surtout si cet avis a été diffusé par une autorité perçue comme légitime. LE ROI DE LA POP ! -   Avant 2009, c'était donc la parole de Jackson qui comptait,  maintenant,  il s'agit de ce que prétendent La famille Jackson et l'Estate. 

Appeler les fans à exprimer leur indignation, suggère que les responsables sont lucides quant à la nature malhonnête de leurs actions et qu'ils s'efforcent de les dissimuler pour éviter le scandale public. 

Le journal → «Le figaro»  a écrit un article qui titre :  Comment les fans français de Michael Jackson mènent la guerre contre «Leaving Neverland».

Ce journal explique : 

En lien avec les représentants américains de la succession Michael Jackson, et notamment les communicants, le collectif francophone s'organise à la vitesse de l'éclair. «Nous voulons à tout prix éviter de revivre l'atmosphère des procès de 1993 et de 2005 où les journalistes avaient d'emblée pris parti contre Michael Jackson». Le plan de bataille est simple: diffuser le plus largement possible, et notamment à la presse, «des pièces officielles, souvent traduites en français»enlightened

Ce kit de «défense de Michael Jackson» est composé de onze documents. On y trouve une copie d'une lettre envoyée le 18 février à M6. Le collectif demande à la rédaction si elle a bien vérifié une liste de douze points qui, selon eux, prouvent l'innocence du chanteur.enlightened Cette lettre mentionne également les relations du groupe M6 avec les équipes de Michael Jackson, rappelant que la chaîne a été sponsor des concerts du HIStory Tour en France. «Les temps semblent avoir changé, écrit le collectif. La crise qui frappe la télé classique face aux nouveaux géants comme Netflix et Amazon vous contraint à faire des choix rentables.» ! 

Au-delà de la bataille médiatique, les associations entendent également décrédibiliser les témoignages des deux hommes qui accusent aujourd'hui Michael Jackson dans Leaving Neverland. Selon le collectif, Wade Robson, le chorégraphe australien de 36 ans qui a toujours défendu Michael Jackson, aurait changé d'avis après 2011. À cette époque, Robson aurait été écarté d'un spectacle en hommage à Michael Jackson créé par le Cirque du Soleil. «Soudain, il se souvient d'agressions sexuelles de la part du King of Pop», écrit le collectif. En 2015, Wade Robson attaque en justice la succession de Michael Jackson et lui réclame plusieurs millions de dollars mais le tribunal rejette sa plainte. - (Ils omettent à l'insu de leur plein gré, le délai de prescription) -

James Safechuck, 41 ans aujourd'hui, avait lui aussi porté plainte en mai 2014 contre la succession Michael Jackson pour des attouchements qui se seraient produits entre 1988 et 1992. «Là aussi, cette plainte est déboutée par la justice américaine», souligne le collectif. Pour les fans français, «le témoignage oral de ces deux individus qui ont changé leur version des faits et qui ont été déboutés en justice constitue une «preuve» irréfutable» enlightened

Dans leur campagne de défense de Michael Jackson, le collectif conseille également la lecture du Complot contre Michael Jackson, un livre écrit par Aphrodite Jones, ex-analyste judiciaire pour CBS, CNN et Fox News. Selon les associations, la journaliste «a écrit ce livre car non seulement elle était passée à côté de la vérité lors du procès de 2005 dont Michael Jackson est ressorti jugé innocent, mais en plus elle avait fait partie intégrante du cirque médiatique de l'époque». Dans leur «dossier de presse», les fan-clubs reviennent également sur l'affaire Chandler, du nom du petit garçon à l'origine du premier procès en pédophilie de 1993. Un procès qui s'était réglé par une transaction financière. Les 22 millions de dollars ne sont bien sur pas mentionnés.

*-*-*-*-*-

Alors que HBO diffusait la première partie de son documentaire «Leaving Neverland», The Michael Jackson Estate a fait ce qu'il a toujours fait de mieux en ce qui concerne les décennies d'allégations de maltraitance envers le chanteur : détourner et distraire les esprits. 

La succession a lancé un documentaire de dernière minute sur la chaîne YouTube officielle de Jackson, gratuite pour une durée limitée : Un documentaire du concert, Live in Bucharest  de 1992 (The Dangerous Tour) - ironiquement, cette tournée s'était effondrée en raison de la première enquête de police sur les accusations. Mais le film a la même durée que la première partie de «Leaving Neverland» !   

Le domaine a également diffusé le lundi soir un second concert sur YouTube, l'un des célèbres concerts de Jackson en 1988 au stade de Wembley à Londres. Même durée que la deuxième partie du documentaire ! 

La tentative de distraire les fans de Jackson sur ses abus n'est pas nouvelle. Wade Robson et James Safechuck, les deux hommes au coeur du documentaire, tentent depuis cinq ans de faire connaître et d'obtenir justice pour les abus qu'ils ont subis entre les mains de Michael Jackson. Ils ont également passé une grande partie des cinq dernières années dans des poursuites judiciaires contre le domaine Jackson.  En raison du délai de prescription, la cour a finalement rejeté les actions en justice de Wade et James. 

Mais les sbires de Jackson ont travaillé des décennies pour empêcher le public d'examiner de trop près ces histoires - ainsi que les nombreuses histoires similaires d'accusateurs et de témoins qui ont émergé au cours de trois décennies de controverses entourant les accusations à son encontre.

Malgré les menaces, de l'estate et des fans, HBO a diffusé son documentaire comme prévu, Chanel 4 a fait de même, M6 en fera tout autant et beaucoup d'autres pays vont suivre.

«Malgré les efforts désespérés déployés pour saper le film, nos plans restent inchangés, a déclaré HBO». Mais il semble que le domaine Jackson suivi par les fans, combattrons ce documentaire aussi longtemps qu'ils le pourront. 

Cependant,  le documentaire et la tempête qu'il promet de produire ne sont peut-être que le début d'un déluge. La BBC a récemment commandé un autre documentaire qui permettra de réévaluer la carrière et les derniers jours de Jackson. Un regard filmique honnête sur un créateur problématique peut déclencher une réévaluation culturelle puissante. Enfin, il s'avère plus difficile de faire taire ces voix cinématographiques que les voix des accusateurs précédents de Jackson.  

Alors que les gens se demandent pourquoi les enfants n'ont jamais parlé et ont eu besoin d'autant de temps pour enfin communiquer de leur côté,  il est logique de s'interroger, mais quelle victime, sans soutien,  voudrait  risquer d'être  attaqué par la fureur de la famille Jackson, de l'Estate et des fans ?   

Peuvent-ils danser sur Thriller avec l'image, telle que décrite par Wade Robson, du pénis d'un homme adulte dans la bouche d'un enfant de 7 ans ?

Il est peut-être douloureux pour les fans de devoir accepter que Michael Jackson leur a procuré beaucoup de plaisir tout en maltraitant des enfants. Il leur est peut-être difficile de croire qu'une star qui avait un zoo,  qui s'habillait comme Napoléon et s'amusait dans son parc d'attraction avec des enfants pauvres était un pédophile.  Mais cette souffrance de devoir accepter, que celui qu'ils aiment plus que tout,   a fait des choses terribles, ne se compare pas à la souffrance qu'il a infligée,  à Jordan, Gavin, Jason, Wade,  James,  et à bien d'autres,  dans ce ranch qu'il avait aménagé pour  attirer ses proies. Jackson savait très bien ce qu'il faisait, donc tous ceux qui l'ont soutenu et le soutiennent encore sont complices de la maltraitance des enfants.

Et, ce qui est peut-être encore plus important, Oprah Winfrey, a eu raison de souligner que «ce moment transcende Michael Jackson». Il est en effet question de «corruption sociétale» et du fait que des enfants subissent de nombreux abus. La maltraitance des enfants n'est pas qu'individuelle, elle est institutionnelle.  

Pourquoi a-t-il fallu 30 ans à Jackson pour être enfin démasqué ?  En Angleterre, ils se posaient la même question après Jimmy Savile. 

La réponse a bien sûr également quelque chose à voir avec l'éblouissement que provoque la célébrité et notre déférence instinctive envers le talent et la richesse. Mais cela est également du à l'ignorance collective. 

Le monde n'est pas assez éduqué pour comprendre la pédophilie et l'ignorance ne protège pas nos enfants. Enseignez-leur ce dont ils ont le plus besoin pour être en sécurité.

«Leaving Neverland» est une étude détaillée de la maltraitance sexuelle d'enfants, racontée par l'intermédiaire de deux familles ordinaires qui ont été préparées, toilettées : « grooming » et manipulées par un pédophile qui se faisait passer pour un ami de toute confiance. L'homme derrière le masque était Michael Jackson.  C'est un masque toujours utilisé par les prédateurs, qu'il s'agisse d'un prêtre, d'un enseignant, d'un oncle etc... Il est choquant de savoir combien de fans restent volontairement aveugles aux vérités les plus évidentes et de ce fait acceptent et exhortent les abus de Jackson.  Mais le nombre croissant d'anciens fans réalisant que leur ex-héros était un pédophile donne beaucoup d'espoir.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :