Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DESTINS DE STARS : Michael Jackson derrière le masque - Célébrités - Lieux célèbres - Personnages historiques. Actualité.

Une dernière réalité sur Michael Jackson.

On n'a pas deux coeurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un coeur ou on n'en a pas.

Alphonse de Lamartine

Entrée du ZOO de Neverland ...

Entrée du ZOO de Neverland ...

« Je retrouve dans les animaux ces mêmes choses merveilleuses qu’il y a chez les enfants. Cette pureté, cette honnêteté, ils ne vous jugent pas, ils veulent juste être vos amis. C’est tellement mignon » déclare MICHAEL JACKSON lors de son interview à Oprah Winfrey en février 1993.

Partout dans le monde, des gens consacrent beaucoup de temps et d'argent pour choyer leurs animaux de compagnie.  Mais Jackson avait un comportement différent  pour les animaux qu'il hébergeait.

Voici un extrait du livre de Victor Gutierrez : «Michael Jackson Was My Lover» : 

Un samedi matin, Jordie Chandler était impatient de jouer et de s'amuser. Ce jour là, cependant, il verrait un côté de Jackson auquel il ne s'attendait pas. Jackson a emmené Jordie, Brett Barnes et leurs soeurs voir les animaux de son zoo privé. Jordie voulait voir le lion que Jackson appelait «Kimba». En arrivant près de la cage du lion, Jordie s'aperçut qu'il était dans un piètre état. Sans parler de la saleté dans laquelle il vivait. 

Les agents de sécurité surveillaient l'hôte et ses invités et ils ont vu que lorsque le  lion s'est mis à hurler, il  effrayait les enfants. «Michael s'est rendu compte que Brett, très timide avait peur», se souvient Abdul et d'autres agents de sécurité qui étaient présents. «Michael a alors crié au lion : «Tu vas le payer pour avoir effrayé mon garçon [Brett]». A la demande de Michael, les enfants sont allés chercher des seaux servant à donner de la nourriture aux animaux et ils les ont remplis de pierres.

Tous, mais surtout Michael, ont commencé à lapider Kimba, qui s'est mise à saigner. Brett a demandé à Michael d'arrêter, disant qu'à présent il se sentait bien, mais Michael et Jordie ont continué à lui lancer des pierres. Le pauvre lion ne savait pas où se cacher. «La cruauté de Jackson envers son propre animal ne s'est pas arrêtée là. Pour impressionner Brett et ses invités, Jackson a demandé aux enfants d'aller chercher des feux d'artifice et des pétards dans la maison» C'était incroyable de voir Michael Jackson, qui se disait protecteur des animaux, en train de lancer des pétards allumés et de petites bouteilles-roquettes sur Kimba» , se souvient Abdul. «Nous craignons que le toit de la cage ne s'enflamme, donc par radio,  nous avons conseillé  aux pompiers de se préparer en cas de problème». 

Après le jeu de Jackson avec ses petits amis, les gardes de sécurité sont allés voir le pauvre animal. Comme il n'y avait là que les gardes de sécurité, sans aucune formation, ils étaient maintenant chargés de s'occuper de Kimba. Quelque instants auparavant, un employé avait eu pitié des animaux et avait informé anonymement les autorités. «Lorsque les autorités sont arrivées, elles ont constaté de nombreuses infractions et négligences dans le zoo» a poursuivi Abdul. «Mais elles n'ont pas trouvé Kimba». Comment pouvaient-ils la trouver, puisqu'on nous avait ordonné de mettre la pauvre Kimba dans un camion et de l'emmener hors du ranch, puis de revenir quant les autorités seraient parties ? La raison pour laquelle nous avons emmené le lion loin du ranch était parce que Michael n'avait pas le permis légal de posséder un lion sur sa propriété, encore moins dans les conditions horribles dans lesquelles il vivait. 

Les conditions de vie de Kimba, n'étaient pas uniques dans le zoo de Jackson. Selon son propre dresseur, Bob Dunne, la majorité des animaux de Jackson sont en mauvais état. Michael ne s'intéresse pas aux animaux. Il ne donne pas de fonds pour embaucher assez de vétérinaires ou des gardiens experts de zoos. «Ces déclaration ont été reprises par Melanie Bagnall :  pourquoi avoir des animaux pour ne pas s'occuper d'eux ? Tout simplement parce que les enfants les aiment»

Abdul a observé un autre exemple de l'indifférence de Jackson à l'égard des animaux. «Une des girafes est morte par manque de soins. Elle n'avait aucune ombre ni aucune attention, ce que les autorités ont elles-mêmes noté dans leur rapport. Michael nous avait averti de ne pas porter d'accusations contre lui  après avoir vu ce qui s'était passé, et il nous a  ordonné de l'enterrer dans le ranch. Nous savions que c'était illégal. Ce qui était pénible, c'était de voir la pauvre girafe qui, avec des chaînes autour du cou, était traînée par un camion sur tout le ranch, tandis que la peau de ses membres se déchiquetait. Nous avons tous cessé de travailler pour regarder cet acte cruel. 

Un autre exemple impliquant des chimpanzés ne sera pas près d'être oublié. «Michael nous a emmenés dans la cage du chimpanzé,  a déclaré Jordie. Puis il s'attrapa l'entrejambe et invita les singes à faire de même. Les chimpanzés avaient été dressés, les singes tenaient leur pénis et commencèrent à jouer avec leur sexe devant nous. Ma petite soeur ne comprenait pas ce qui se passait, alors je l'ai emmenée plus loin. Pour Michael, c'était amusant et il nous disait de regarder»

Les gardes de sécurité de Jackson ont été témoins du fait que les enfants ne trouvaient pas cela très drôle. «Certains enfants ont ri au début, puis ils voulaient s'en aller»,  a déclaré Ralph Chacon. «Michael leur  demandait de rester pour apprendre ce que les animaux faisaient entre eux. Les enfants ont juste haussé les épaules sans vouloir en voir davantage». Nous ne pouvions rien faire...

Dans un article sur les droits des animaux de ► All-Creatures.org.  Carole Raphaelle Davis, directrice de la «Companion Animal Protection Society» écrit en Juillet 2009 : 

 MICHAEL JACKSON N'AIMAIT PAS LES ANIMAUX

Il aimait les collectionner, il aimait les posséder comme un cheikh possède son harem. 

Alors que des détails sur la vie bizarre de Michael Jackson sont apparus, des questions sur les animaux hébergés dans son zoo privé d'animaux exotiques de compagnie demeurent sans réponse. Des membres de la communauté du bien-être des animaux se demandent si Jackson était vraiment amoureux des animaux ou un simple collectionneur qui avait abandonné ses dizaines d'animaux exotiques, les laissant dispersés, sans dotation dans différents refuges du pays. 

Des photographies récentes du zoo privé de Michael Jackson ont été publiées par TMZ.com. Les photographies représentent l'intérieur vide et les terres abandonnées du Neverland Ranch de Jackson, au nord de Santa Barbara. Les photographies des enclos sont particulièrement dérangeantes pour les protecteurs des animaux. 

Enceinte extérieure du zoo privé abandonné de Michael Jackson

Jackson possédait des animaux sauvages, notamment des girafes, des éléphants, des tigres, des crocodiles et des singes, et les hébergeait dans ce qui semblait être des cages. Bien que les enclos des animaux ne semblaient pas être  illégaux, ils étaient inhumains. Et bien qu'aucun animal n'y réside plus actuellement, leur ancienne maison révèle beaucoup de choses sur leur mode de vie.

M.Jackson a acheté le ranch à la fin des années 1980. Là, il a installé un zoo pour héberger des animaux domestiques exotiques. Que leur est-il arrivé quand il a quitté le ranch - et les États-Unis - après son acquittement pour accusations de molestation d'un adolescent survivant d'un cancer en 2003 ? 

Il y a de nombreuses informations selon lesquelles les animaux ont été vendus aux enchères, certains sont allés dans des sanctuaires, certains sont cruellement entreposés en Arizona,  des gardiens n'ont pas été payés après leur départ de la propriété et Michael Jackson a été poursuivi en justice par son vétérinaire pendant six mois, pour des factures impayées concernant des traitements sur ses animaux de Neverland. 

 

Cage à girafe au zoo privé de Michael Jackson

Bien que les pièces dans sa maison étaient luxueuses, les enclos de son zoo privé semblent terriblement inadéquats. Les cages et les enclos extérieurs ne semblent pas respecter les normes minimales de protection requises pour le bien-être des animaux qui y vivaient. 

La photo de la cage à éléphant raconte l'histoire d'une existence sinistre.

Cage à éléphants au zoo privé de Michael Jackson

«C'est un tout petit espace avec un sol en béton qui nuit aux articulations et aux pieds des éléphants», explique Catherine Doyle, spécialiste des éléphants et directrice des campagnes de In Defense of Animals. «Cela ressemble à une cellule en béton. Ce n'est pas une façon de garder un éléphant ; il est impossible que ce type de cage puisse satisfaire ses besoins. C'est un pauvre petit espace déprimant». 

«Les éléphants se déplacent sur des dizaines de kilomètres par jour et leur besoins vitaux se mesurent en centaines de kilomètres carrés, ils ont des structures sociales extrêmement complexes et vivent dans des groupes familiaux très soudés au sein desquels les femelles restent ensemble toute leur vie. Lorsque l'on regarde ces photos, on voit des cellules de prisons.» 

J'ai parlé à l'enquêteur Jack Stevens, c'est un expert en éléphants, qui a travaillé pour un cirque et dans un sanctuaire d'éléphants. «Je peux affirmer catégoriquement que les photos des enclos que j'ai vues du ranch de Neverland de Jackson sont totalement inadéquates pour loger des éléphants, a-t-il déclaré.  À moins que les éléphants aient eu souvent accès à de vastes superficies dans d'autres parties du ranch, où ils pouvaient errer selon leurs propres besoins, je dirai que cette cage est inhumaine. Il existe des milliers de photos du ranch de Neverland sur internet et de nombreux albums en ligne sur des sites de partage de photos téléchargées par les visiteurs du zoo de Michael Jackson. Sur toutes les photos que j'ai pu trouver, il n'y en a pas une où les animaux errent».

Il est logique que les gardiens du zoo empêchent les animaux potentiellement dangereux d'avoir accès aux visiteurs. Un accident aurait pu être coûteux. Mais compte tenu de l'énorme richesse de Michael Jackson, le terrain aurait pu et aurait dû être aménagé comme un sanctuaire, où ses animaux exotiques auraient pu vivre dans un cadre humain tout en étant exposés. Les terrains de Neverland, même dans un état délabré, ressemblent à ce qu'ils étaient : un parc d'attractions pour enfants qui abritait également des animaux de zoo dans des cages. La zone du zoo, c'était cela - un zoo, pas très agréable pour les captifs. 

Cela me rappelle les images de la prison de Guatanamo, a déclaré Jack Stevens.  «Les éléphants sont des êtres extrêmement sociaux, intelligents et sensibles. Il est cruel de loger un éléphant seul dans une cellule en béton. N'oublions pas que cet éléphant confiné avait sa propre famille et ses amis, et qu'il les désirait sans aucun doute, mais il a été isolé à cause de l'égoïsme des humains».

J'ai parlé à Jane Garrison, défenseur des animaux et auteur de «Elephants and Ethics». Alors qu'elle dirigeait un programme international de protection des éléphants il y a dix ans, elle était tellement préoccupée, en particulier par un éléphant du zoo de Michael Jackson,  qu'elle a contacté un représentant de Neverland pour que l'éléphant soit transféré dans un sanctuaire. Ils vivent toute leur vie avec leurs mères, soeurs, tantes...aucun espace ne peut compenser cela. Laisser un éléphant seul est en réalité la chose la plus cruelle que vous puissiez lui faire. J'ai essayé de suggérer que  cet éléphant méritait  la retraite, mais le vétérinaire n'a pas voulu intervenir, a poursuivi Mme Garrison. «En s'occupant d'un éléphant, il avait  la sécurité de l'emploi»  Tout vétérinaire qui dans son âme approuve le fait qu'un éléphant reste seul n'a certainement pas le meilleur intérêt  pour l'animal. 

Mme Garrison a ajouté que même l'AZA (association des zoos et aquariums), considérée avec dédain par la communauté de la défense des droits des animaux pour son accréditation à la détention d'animaux, s'oppose à l'isolement  d'une éléphante femelle. «Il n'y a aucun moyen de garder humainement un éléphant en captivité quand on considère ses besoins physiques et sociaux» a-t-elle déclaré. 

Le 1er juillet, CNN a publié un reportage dans lequel il présentait Bubbles le chimpanzé que Jackson avait emmené en tournée dans les années 80. Lorsque Bubble devint «trop difficile» (Bubbles mordit la main de la fille de Quincy Jones), il fut renvoyé où il avait été acheté : un établissement dans le Texas qui élève des chimpanzés à des fins de recherches.   Le chercheur a confié Bubbles au Sanctuaire des grands singes  en Floride où il vit tranquillement. Comme pour d'autres animaux de Neverland, il a été abandonné sans dotation pour ses soins. 

Les fans de Michael Jackson insistent sur le fait qu'il adorait Bubbles, mais un regard plus sceptique sur les photos de la cage de Bubbles révèle qu'il vivait dans un zoo, pas un sanctuaire. Il vivait une existence solitaire dans une cage quand il n'était pas exposé. 

(Mme Jane Goodall - qui a initié la plus longue étude, jamais entreprise sur les chimpanzés - a déclaré qu'elle était certaine que le roi de la pop frappait Bubbles au visage et lui donnait des coups de pied dans le ventre alors qu'il vivait dans son ranch de Neverland. «Bubbles est toujours en vie et il est magnifique. Mais quand il était avec Michael, il était battu». -  La famille Jackson a bien sur nié les affirmations de Jane Goodall)  

Les chimpanzés sont des animaux sociaux et prospèrent dans un environnement naturaliste avec d'autres chimpanzés. Bubbles était habillé comme un bambin et traité comme un jouet vivant pour le plus grand plaisir de Michael Jackson. Il est certainement plus heureux maintenant, il peut grimper aux arbres et profiter de la compagnie d'amis, pas de badauds.

Selon le London Standard, deux des tigres de Michael Jackson n'ont pas trouvé d'acheteur lorsque ses animaux ont été vendus aux enchères. Tipi Hedren, qui est la mère de l'actrice Melanie Griffith, a adopté les tigres après que le groupe de défense des droits des animaux «PETA» ait annoncé dans quelles conditions déplorables vivaient les animaux. 

Le désir de posséder ou de dominer des animaux sauvages dangereux a des implications psychologiques. La psychologue, auteure et défenseure des animaux, Jana Kohl, m'a dit qu'elle avait eu envie de pleurer lorsqu'elle a vu les photos des enclos du zoo de Michael Jackson. Son opinion sur le zoo, inclut les problèmes psychiques dont souffrait son propriétaire. 

«Les abus physiques et émotionnels que Joe Jackson a infligés à son fils, notamment en objectivant Michael comme s'il le possédait, uniquement pour ses propres besoins narcissiques, est malheureusement quelque chose que Michael a reproduit, a déclaré le Dr Kohl. Il a acquis inconsidérément des êtres vivants exotiques dont les besoins propres étaient secondaires à son insatiable pulsion d'enfant à rassembler et à exposer autant de biens précieux qu'il le pouvait, comme des objets d'art inestimables qu'il avait achetés par camions. Les animaux étaient là pour son ego qu'il a été incapable de reconnaître. Si Michael avait dépensé une fraction de sa fortune en thérapie, pour comprendre au lieu de  pleurer son passé douloureux, il aurait probablement fait plus de choix conscients et différents. 

Michael Jackson pouvait prétendre aimer les animaux, mais après une inspection minutieuse, sa relation avec eux était désastreuse. Vous ne vendez pas vos animaux de compagnie quand vous en avez marre. Vous ne devez pas non plus acheter d'animaux de compagnie pour lesquels vous ne pourrez pas vous engager tout au long de leur vie. Un tuteur responsable de ses animaux prend les dispositions nécessaires pour qu'ils soient pris correctement en charge. 

Michael Jackson a utilisé des animaux sauvages pour se divertir et pour attirer les enfants dont il voulait s'entourer, puis il les a abandonnés financièrement et émotionnellement. 

Soi-disant incapable de s'occuper de son zoo privé en raison de «problèmes financiers», Jackson a poursuivi ses dépenses somptueuses jusqu'à la fin de sa vie, louant un château californien pour 100 000 $ par mois, tandis que ses anciens animaux, ceux qui ont eu la chance d'aller vivre dans des sanctuaires, dépendent des dons du public.

Alors que le public attend pour découvrir le contenu spécifique de la fiducie familiale Michael Jackson, un document privé expliquant la répartition de ses actifs, certaines personnes de la protection des animaux espéraient que quelques dollars iraient aux animaux qu'il a abandonnés. Jusqu'à présent, les détails communiqués à la presse sont les suivants : 40% à sa mère. 40% à ses enfants. Les 20% restants «devraient» être distribués à des oeuvres de bienfaisance «non divulguées»,  pour enfants  .....

Rien au animaux. 

Michael Jackson n'a jamais rendu visite à Bubbles après l'avoir donné. Peut-être que John Branca, l'exécuteur de sa succession, lui jettera une banane. 

-=-=-=-=-=-

Michael avait 4 chiens : Black Girl, Spanky, Large et Sasha. Puis il a acheté un chiot, Kenya,  en cadeau de Noël à ses enfants, mais il n'a laissé aucun des chiens entrer dans sa maison. Ce n'est pas la peine d'avoir des animaux si vous ne les aimez pas, en avez peur, ou n'en voulez pas vraiment. 

Il n'est resté aucune trace d'eux.

Ici un article de PETA Europe mentionne : Le roi de la pop a un passé sordide en ce qui concerne la façon dont il traite les animaux.

Nous étions choqués par le projet de Michael Jackson de monter sur un éléphant d'Afrique et d'utiliser d'autres animaux exotiques au cours de son passage à The O2 Arena de Londres. PETA Europe a écrit une lettre à The 02 pour informer les responsables locaux des antécédents de Michael en matière de négligence envers les animaux.

La lettre contenait des informations de base précisant que  les animaux exotiques ne doivent  pas endurer le fait de faire des tours stupides sur une scène remplie de projecteurs, de bruit excessif,  et parmi les  fans hurlant.

Michael Jackson a dû  annoncer qu'il n'utiliserait aucun animal vivant dans sa série de concerts à l'O2 Arena de Londres.

Le Masque : 

Comment pourriez-vous être méchant ou cruel envers un animal ? C'est comme être cruel envers un petit enfant.

Michael Jackson

Les adultes cruels envers les animaux sont souvent ceux qui sont violents avec les enfants, les partenaires intimes et les personnes âgées. La recherche en criminologie ne s'est intéressée à cette question que récemment, mais les travaux sont aujourd'hui convergents :  La manière dont on traite les animaux et celle dont on traite les humains ne sont pas dissociables.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :