Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DESTINS DE STARS : Michael Jackson derrière le masque - Célébrités - Lieux célèbres - Personnages historiques. Actualité.

Lou Pearlman : l’un des responsables les plus controversés de la musique pop.

Lou Pearlman :  l’un des responsables les plus controversés de la musique pop.

Obèse, presque chauve, le teint couperosé, Lou Pearlman est le sixième membre des Backstreet Boys, ces jolis garçons qui ont monopolisé les chaînes de télé musicales dans les années 90. Pourtant peu de gens connaissent son visage.....Né dans une famille modeste du Queens, il fait fortune en créant une société de jets privés qui transporte (entre autres) des groupes, parmi lesquels les New Kids On the Block, un boys band de Boston des années 80, dont on préfère oublier les horribles arrangements synthétiques, les paroles insipides et les clips ridicules.

Il décide alors de créer son propre groupe de beaux gosses calibrés pour chanter en faisant des chorés. En 1992, installé à Orlando (que Disneyland a transformé en réservoir à talents), il crée de toutes pièces les Backstreet Boys : cinq garçons de 13 à 21 ans, qui savent chanter et bouger. Il y en a pour tous les goûts : Le grand frère, le latino, le bad boys, le jeune innocent, le plaisantin....MTV les adopte et passe leurs clips en boucle. 

«Appelez-moi "Big Poppa"», demande Pearlman aux garçons du groupe installés à l'arrière de sa Rolls-Royce Fantom bleu. Entre deux sorties dans des restos chics ou dans son jet Gulfstream II, il les couvre de fringues et de bijoux sans préciser que ces dépenses seront déduites sur leurs futurs revenus...

En réalité, Big Poppa avance tous les frais, mais il garde pour lui les pourcentages en tant que manager, producteur et (sur le papier, officiellement du moins)  sixième membre du groupe sur tous les revenus. Or, les Backstreet Boys, avec leur 130 millions d'albums vendus dans le monde, est le boys band qui a le mieux marché de l'histoire. Bientôt, des imitateurs surgissent partout (les Spice Girls, Hanson, Take That, les 3T, les Boyz II Men, et même les Be3 en France...) Pearlman décide alors de devenir lui-même sa propre concurrence et constitue, comme il l'avait fait avec les Backstreet Boys deux ans plus tôt, un nouveau boys band, les NSYNC, avec Justin Timberlake, repêché du «Mickey Mouse Club». Le groupe devient le principal rival des Backstreet Boys, qui ignorent tout de la «double vie» de Poppa. Les NSYNC vendent 55 millions d'albums, et pourtant, ils ne touchent qu'une compensation de 35 dollars par jour travaillé [The Hollywood Reporter, le 22/01/2014)....Car Lou est le sixième membre invisible de ce boys band aussi (en plus d'être leur manager et leur producteur) ! 

Avec son magot, Pearlman fabrique d'autres essaims d'idoles pour adolescentes ( dont Innosense, avec Britney Spears), rachète une franchise de yaourt glacé, une troupe de chippendales, des restaurants, et mène la grande vie dans de somptueuses demeures....

Finalement, en 2007, il est arrêté pour avoir érigé une des plus hautes pyramides de Ponzi (Montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer ses investisseurs avec les fonds des nouveaux entrants) de l'histoire des États-Unis, dépouillant 1700 investisseurs de plus de 300 millions de dollars. Il écope d'une peine de 25 ans de prison. Parmi ses victimes figuraient également ses amis proches et sa famille, ainsi que des personnes âgées de soixante-dix et quatre vingts ans. 

Dans une enquête sortie en 2007, Vanity Fair affirme que Pearlman est aussi un prédateur sexuel : Il aurait poussé de jeunes garçons à avoir des relations avec lui en leur promettant une place dans un de ses groupes....

D'anciens garçons et filles membres du groupe accusent Pearlman d'inconduite sexuelle et expliquent comment leur ex-manager a profité d'eux. 

Derrière NSYNC, Backstreet Boys et O-Town, Lou Pearlman était un escroc qui a les a tous baisé royalement. Bien que le manager ait lancé plus d'une carrière au cours de la période des groupes de garçons dans les années 90, il l'a fait avec des pratiques commerciales douteuses dans les coulisses et au détriment de ceux qui le suivaient. 

Regardez le nouveau documentaire sur YouTube du réalisateur Aaron Kunkel «The Boy Band Con : L'histoire de Lou Pearlman» publié en avril 2019.  Il est clair qu'il a utilisé son style de vie ostentatoire pour séduire les gens et détourner leur attention sur ses comportements, compliquant l'observation de l'homme qu'ils considéraient soit comme un mentor, soit comme un monstre....Dans certains cas les deux. 

Le documentaire raconte l'histoire unique de Pearlman, le succès retentissant de ceux qu'il a dirigé et la façon dont tout cela a finalement été invalidé par ses activité illégales. 

Les fans devaient décider s'ils étaient pour NSYNC ou Backstreet Boys, une rivalité que Pearlman encourageait lui-même délibérément. Même si un peu de concurrence est saine, les chanteurs diront plus tard que le comportement de Pearlman avait une raison plus sinistre.

Les premiers groupes à le poursuivre en justice étaient les Backstreet Boys, qui étaient déconcertés par le fait qu'ils ne recevaient que 12 000 dollars environ par an. Cela en dépit de tournées incessantes et de leur album éponyme de 1997, vendu à plus de 130 millions d'exemplaires dans le monde. 

Allégations d'inconduite sexuelle avec des jeunes hommes : 

Il est impossible de parler de Lou Pearlman sans aborder certaines des accusations d'inconduite sexuelle portées contre lui par certains des jeunes hommes qu'il a dirigés. Bass un membre des Backstreet Boys se souvient de lui, il était très sensible et voulait toujours nous masser.  Ashley Parker Angel dit qu'il venait souvent aux répétitions d'O-Town et demandait à tous les garçons de retirer leur chemise. Pearlman leur disait : « pour que je sache que vous êtes en forme, vous devez enlever vos chemises, et me montrer vos abdominaux». 

Des gens autour de nous,  nous conseillaient de surveiller cet homme, dit Angel. Je n'oublierai jamais la seule fois où je me suis retrouvé seul avec Lou. Quand on montait dans sa chambre, il jouait tout le temps avec ton désir de réussir. Il me disait, «tu es le Justin Timberlake, tu es Nick Carter, mais tu dois rester en forme, mec». 

Ashley déclare, il allait encore plus loin et nous disait : «J'ai été étudiant en Kinésithérapie au collège, je peux vous muscler sans que vous ayez même besoin de travailler». Ensuite il se transformait en masseur étrange et tous les drapeaux rouges commençaient à apparaître...Je me suis sauvé de là. 

Angel a également raconté une histoire concernant Rick Cronin du LFO, qui n'est plus en vie pour la raconter à nouveau. Cronin a affirmé un jour que Pearlman leur avait parlé d'un nabab en Allemagne qui pourrait faire d'eux des stars, à condition qu'ils le laissent toucher leurs organes génitaux. Mais Pearlman prétendait qu'il pouvait être le premier à les entraîner.  

«Mon opinion selon laquelle Lou est un prédateur sexuel est que ce n'est pas vrai, a déclaré avec insistance Aaron Carter dans le documentaire. «C'est tellement nul. C'est un pédophile ? Tais-toi à propos de ce gars-là». 

L'inconduite ne se limitait pas aux hommes qu'il dirigeait, a déclaré Nikki Deloach. 

«Il avait une cabine de bronzage chez lui. Je ne le savais pas à l'époque, mais quand vous vous déshabilliez avant de vous étendre sur le lit de bronzage...Il enregistrait tout» a déclaré la membre d'Innosense. Elle a également affirmé que c'était pour montrer les images aux garçons,  qu'il filmait des jeunes femmes. «Je me suis sentie  violée à  100%, c'était une autre façon pour lui de faire partie des enfants cool, et aussi, d'une certaine manière, de gagner leur confiance». 

Encore une fois, Aaron Carter a été catégorique, cela ne s'est pas produit. «Où est cette séquence ? Pourquoi ne l'a-t-elle pas poursuivi en justice ? Ce ne sont que des mensonges. Je suis souvent allé dans ce lit, ma mère aussi. 

Deloach a également déclaré qu'elle avait refusé de signer un accord, car celui-ci contenait une clause de confidentialité. «Quand j'ai refusé de signer l'accord de diffusion, Lou m'a rappelé qu'il avait souscrit une assurance, je voulais juste te le rappeler, si tu voles ou dit quoi que ce soit, j'ai une assurance» j'ai pensé que quelque chose de grave pouvait m'arriver si je parlais...Je ne sais pas. Je ne sais pas s'il était capable de ça, mais c'est ce que je pensais.   

Sans surprise, Deloach n'a pas ressenti de tristesse quand elle a appris que Pearlman était décédé derrière ses barreaux en 2016. «J'ai ressenti beaucoup de soulagement» a-t-elle déclaré. «Il m'a terrorisée pendant un certain temps».

Il avait des comportements inappropriés avec des adolescents de 13 ans, s'exhibait nu devant eux et leur montrait de la pornographie.

La mère d'AJ McLean a mis en doute les intentions de Pearlman. «En tant que mère, vous vous posez des questions» a-t-elle dit à Vanity Fair. «Est-ce que tout est innocent ? Où est-ce plus ? Je pensais qu'il se passait peut-être des choses étranges». 

Jane Carter, la mère de Nick, a été interrogée à plusieurs reprises à la suite d'un incident survenu alors que son fils passait la nuit chez Pearlman. Le lendemain, il était troublé et ne voulait plus être seul avec le magnat de la bande. Pressée par un journaliste, à la suite d'autres allégations d'inconduite de Pearlman, Jane Carter a déclaré avoir été bâillonnée : «J'ai essayé d'en parler  il y a des années....Je voulais exposer ses comportements avec les garçons, car le scandale financier est la moindre de ses injustices. Je ne peux rien dire de plus, car ces enfants ont peur et veulent continuer leur carrière». 

Phoenix Stone, un des premiers membres des Backstreet Boys, a déclaré à Vanity Fair que Pearlman avait un comportement absolument inapproprié avec Nick Carter. Même si sa Mère Jane, n'a pas pu entrer dans les détails. 

«Je dirais que ce type était véritablement un prédateur sexuel. Tous les jeunes talents savaient ce que Lou faisait, a déclaré Steve Mooney, un chanteur en herbe assistant de Pearlman «Certains gars ont plaisanté à ce sujet, je me souviens qu'un chanteur m'avait demandé : As-tu laissé Lou te faire une fellation ?». Je n'oublierai jamais cela aussi longtemps que je vivrai a encore raconté Mooney :  Quand j'ai demandé à Pearlman, (Big Poppa), ce qu'il fallait faire pour entrer dans un groupe, en réponse, il se vautra au fond de son fauteuil, dans son peignoir blanc en éponge et son sous-vêtement blanc et écarta les jambes. Et puis il m'a dit, et ce sont ces mots exacts : «Tu es un garçon intelligent, prouve le». Un autre chanteur récupéré par Pearlman m'a dit : «Écoute, si un mec veut me masser, et que je reçois un million de dollars pour ça, je vais tout simplement accepter. C'est le prix à payer pour devenir une star». 

Rich Cronin, chanteur de LFO, se souvient que Big Poppa lui avait parlé d'une technique de massage ancestrale, selon laquelle on se lie d'une certaine manière, puisque que cela renforce votre aura. 

Tim Christofore, membre de Take 5, se souvient qu'au cours d'une soirée chez Pearlman, ce dernier avait plongé dans son lit avec un autre garçon, vêtu uniquement d'une serviette de bain. Nous disions......Oh Lou, c'est dégoûtant. Mais je ne comprenais pas, j'avais 13 ans. 

Pearlman a rejoint une longue lignée de svengalis, (hommes qui séduisent, dominent, exploitent, des jeunes gens pour en faire des chanteurs célèbres), qui avaient infecté l'industrie de la musique populaire depuis les années 1950. Il avait compris que les enfants étaient impressionnés par son charisme, et qu'il pouvait facilement duper les adultes.

Lorsque son château de cartes et ses stratagèmes de Ponzi s'effondrèrent autour de lui, Pearlman s'enfuit en Indonésie, mais fut aperçu par des touristes allemands à Bali et arrêté par le FBI. Sa carrière s'est terminée par une faillite involontaire et il est décédé en août 2016 dans un établissement pénitentiaire fédéral de Floride, l'État qui était jadis son fief. Pourtant il a toujours cru qu'il n'était pas redevable de tout l'argent qu'on lui avait saisi : C'était ses idées et il était celui qui les finançait ! 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :