Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DESTINS DE STARS : Michael Jackson derrière le masque - Célébrités - Lieux célèbres - Personnages historiques. Actualité.

Simply Red : Le rouge tout simple.

Simply Red :  Le rouge tout simple.

Tout a commencé en 1976, notamment lors d'un concert de Sex Pistols à Manchester, en Angleterre. Mick Hucknall, (né le 8 juin 1960)  alors étudiant en art avait 16 ans et était au concert avec plusieurs amis musiciens. Après le concert, Hucknall fonde le groupe «The Frantic Elevators» avec ses amis,  ils sont restés 8 ans ensemble avant de se séparer en 1984, juste après avoir sorti un single qui, malgré les critiques élogieuses, n'a pas attiré beaucoup d'attention. 

En 1985, Hucknall rencontre un nouveau manager : Elliott Rashman, ensemble  ils passèrent la première partie de l'année à chercher des musiciens locaux pour former un nouveau groupe. A la formation du groupe Hucknall propose de le nommer : Red. Ce nom provient d'un surnom qu'on lui donnait pendant son enfance, en raison de ses cheveux roux.

Le responsable d'un club local qui avait réservé la formation était un peu confus quant au nom et ne croyait pas que l'on puisse nommer un groupe par une simple couleur.  Mais  Mick lui répondit, que le groupe s'appelait «Red, Simplement Red». Lorsque le responsable fit imprimer les affiches pour le concert à venir, il avait mal compris ce que lui avait dit Mick, et avait fait inscrire «Simply Red». Heureusement, Hucknall et le reste du groupe ont apprécié et adopté ce nouveau nom né d'une confusion.  

Cette histoire me fait irrésistiblement penser au dialogue de Pierre Brochant (Thierry Lhermitte) et François Pignon (Jacques Villeret) dans Le dîner le cons:  

Je me suis égarée ..... Revenons à «Simply Red».

Rouge, le chanteur l'est aussi de part sa passion pour les Red Devils de Manchester United,  et par ses convictions politiques.

La composition originale du groupe en 1985 était  la suivante : 

Mick Hucknall :  chanteur/compositeur et guitariste  - Tony Bowers : Basse - David Fryman : Guitare - Chris Joyce : Percussions - Tim kellett : Cuivres /voix - Fritz Mcintyre : Claviers /Voix.

Les deux premiers singles du groupe n'étaient pas très bien classés au Royaume-Uni et étaient pratiquement ignorés en Amérique du Nord. Puis vint le printemps 1986, date à laquelle le groupe sortit son troisième single... Il s'agissait en fait du dernier single que Hucknall avait publié avec son groupe précédent deux ans plus tôt. «Holding Back The Years» a remporté un très grand succès. La chanson a culminé à la 3ème place aux Pays-Bas, à la 2ème place au Royaume-Uni, et à la 1ère place aux USA en juillet 1986 ! C'est également la chanson qui a contribué à consolider le statut de Simply Red dans les charts. 

Quand Simply Red a débuté, leurs premiers singles semblaient avoir beaucoup plus de succès à l'étranger que dans leur pays d'origine. Au Royaume-Uni, le groupe n'atteignait jamais le numéro 1, peu importait ses efforts.

Il y avait aussi un peu de controverse autour de la force du groupe, car beaucoup de gens croyaient (y compris Mick Hucknall lui-même) que leur succès était plus ou moins dû à Hucknall, plutôt qu'au groupe entier.  Et, dès 1991, Simply Red  a perdu Joyce et Bowers (remplacés par Hector Pereira, Shaum Ward et Gota Yashiki).

Mais s'il y avait eu un certaine controverse sur la qualité de la collaboration du groupe, on ne le savait pas quand il a sorti son quatrième album : «Stars» en septembre 1991.  Enfin presque, puisque toutes les vidéos de musique promotionnelles réalisées pour l'album se concentrent uniquement sur Hucknall....

Malheureusement, la malédiction de ne pas obtenir de hit numéro 1 dans leur propre pays a continué de faire rage au sein du groupe avec cet album...Leur single le mieux classé partout en Europe a échoué, atteignant seulement  la 8ème position dans les charts anglais. Mais les ventes ont largement compensé.  «Stars» fut finalement  l'album le plus vendu au Royaume-Uni en 1991 et 1992. Et cet album a reçu douze disques de platine, se plaçant à la sixième place de la liste des albums les plus vendus de tous les temps.  

Et une partie de ce succès vient des belles chansons passionnées de «Stars». Alors écoutons, le premier single de l'album : Something Got Me Started .... 

Mick Hucknall  a un physique pour le moins ingrat, cependant il compense largement par une bonhomie radieuse envers son public. Mais..... Qui pouvait se douter qu'il était aussi fanfaron que Mick Jagger ? Parmi ses nombreuses conquêtes féminines figurent la chanteuse Kim Wilde et aussi quelques top-modèles. 

Peut-être avez-vous remarqué cette tache rouge disgracieuse que l'on aperçoit sur une dent de Hucknall ? Eh bien,  il s'agit d'un rubis ! Et l'effet n'était pas très réussi, alors plus tard,  il a remplacé le rubis par un diamant. 

En fait, le prochain single nous plonge un peu dans la vie personnelle de Hucknall à l'époque.

La vidéo de For You Babies...montre des images  avec des enfants....Mais lorsque vous êtes célibataire et que vous interprétez une chanson intitulée «Pour vos bébés», vous devez en quelque sorte inclure des enfants, n'est-ce pas ? Ce qui choque c'est que tous ces enfants sont très jeunes. Quoi qu'il en soit, la chanson raconte combien la vie change lorsque vous êtes devenus parents. Mais il y a aussi une vérité derrière cette chanson. Hucknall l'a écrite à une époque où tous ses amis se mariaient et avaient des enfants, et il était le seul de ses pairs à être célibataire.  Après une période d'auto-échec, Mick a confié au Guardian : «Je regrette d'avoir été un coureur de jupons. Je présente mes excuses à toutes ces femmes. Quand j'ai connu la gloire, je suis devenu fou. Entre 1985 et 1987, je couchais avec trois femmes par jour, tous les jours, je ne disais jamais non. Je voulais être une pop star. Je vivais un véritable rêve et mon seul regret, c'est que j'ai fait souffrir quelques filles vraiment bien». Il tente une explication à ses vilaines actions. «Je voulais l'amour de toutes les femmes sur la terre parce que je n'ai pas été aimé par ma mère. (sa mère l'a abandonné à l'âge de trois ans)  Je n'ai jamais eu le contact émotionnel dont j'avais envie. Et puis un homme roux n'est généralement pas considéré comme une icône sexuelle».  Hucknall s'est finalement marié et est devenu le père d'une petite fille nommée Romy True, en juin 2007, alors qu'il avait 47 ans. 

Il n'y a pas grand chose à dire sur le single Thrill Me,  mis à part le fait qu'il s'agit du single le moins écouté, et que c'est l'unique chanson que Hucknall n'a pas écrit tout seul.  

Your Mirror : Le morceau final de «Stars» est probablement un sujet social ou une construction de l'estime de soi...en fonction de la façon dont vous voulez l'interpréter. D'une part la chanson parle d'une prise de position en tant que société contre un gouvernement qui semble incroyablement corrompu et saboté par la direction d'un personnage froid (Margaret Thatcher). Mais si vous avez écouté la chanson à travers la perspective de lunettes roses, saupoudrées des poussières de la Saint-Valentin, vous pouvez penser que la chanson parle du dur exercice de rester debout après une relation terrible, et qu'il suffit de se regarder dans le miroir pour réaliser que la vie continue, que les oiseaux chantent toujours, et que vous êtes quelqu'un de beau. 

Voilà donc pour ce petit aperçu de l'album «Stars», largement considéré comme la plus grande réussite de Simply Red. 

Au cours des années suivantes, Simply Red a fini par composer au moins une chanson N°1 en grand-Bretagne, il s'agit de «Fairground» en 1995.

En 2003 ...C'est «Sunrise», la reprise d'une de leur chanson ayant rencontré un certain succès en 1981, qui leur offre un des plus gros hits de la décennie 2000.  Simply Red a un talent hors du commun pour aller pêcher des standards oubliés et en refaire des tubes.

Le single atteint la 1ère place du classement américain Billboard.

Simply Red embarque le 1er février 2009, pour une tournée mondiale prévue pour durer jusqu'en 2010 «The Greastest Hits Tour» qui est leur tournée d'adieu. Mick Hucknall annonce : «J'ai décidé que 25 années sont suffisantes, et que 2009 sera notre dernière tournée». Mais, contre toute attente, le groupe se reforme fin 2014 pour une durée limitée incluant une tournée de concerts en 2015.

Le 17 novembre 2015, après trois jours de silence, dans la foulée de la tuerie au Bataclan à Paris, alors que les concerts de Soprano, Motorhead et Marilyn Manson avaient été annulés,   Simply Red se produit au Zénith. Il y eut des cris d'admiration et des applaudissements quand Mick Hucknall et sa bande se sont présentés sur scène. Les jours précédents, alors que la question du maintien du concert se posait, Simply Red avait posté un message sur son site, assurant que les musiciens souhaitaient honorer les victimes des attaques en montant sur scène. Devant une salle comble,  Mick entame le show par un «Merci pour votre courage». A la fin du concert, après un If You Don't Know Me By Now repris à l'unisson, résonne en introduction La Marseillaise,  puis All You Need is Love des Beatles, un hymne comme un enseignement d'une soirée où chacun a retrouvé un grand bonheur dans la musique. Un soir inoubliable. Le show était aussi flamboyant que les cheveux  du chanteur qui a conservé sa voix et son swing.

Mick Hucknall continue d'enflammer les salles de spectacle, en reprenant avec élégance, charme et aisance les plus gros succès de son énorme catalogue.

«Symphonica In Rosso» est un événement annuel en Hollande où de grands noms sont invités à jouer quelques titres de leur répertoire avec un grand orchestre de 40 musiciens.

En octobre 2018, Simply Red était l'invité d'honneur au Ziggo Dome d'Amsterdam : 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :