Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DESTINS DE STARS - Michael Jackson derrière le masque.

La célébrité est un ersatz magnifique créé pour le plaisir du public. La star incarne donc un mythe, une image attrayante, mais simplifiée et illusoire. Ne jamais sous-estimer combien la puissance de la célébrité peut déformer toute situation.

Michael Jackson : Ce que le jury n'a pas entendu dans le procès de 2005

Michael Jackson : Ce que le jury n'a pas entendu dans le procès de 2005

Note de l'éditeur : Dans le cadre de la section de la criminalité nouvelle de CNN.com, nous archivons certains des contenus les plus intéressants du CourtTVNews.com. Cette histoire a été publiée en 2005.

(Court TV) - Des témoins avocats ont choisi de ne pas montrer les preuves jugées  inadmissibles,  certains des détails les plus intrigants du procès de molestation de Michael Jackson n'ont jamais été présentés au jury.

Un coup d’œil à ce que le jury n'a pas vu ou entendu :

Le pénis taché.

Le juge n’a pas montré les photos et dessins des parties intimes de Michael Jackson. Les images avaient été recueillies lors de l'enquête de 1993 pour la relation prétendument inappropriée du chanteur avec alors Jordie Chandler âgé de 13 ans. Les procureurs espéraient le dessin de Chandler concernant les taches distinctives de Jackson, prétendument corroborées par des photos incluses dans le mandat de recherche, qui auraient prouvé que Jackson n'avait pas été «timide et modeste » avec ses invités des soirées  pyjama.

Les personnes portées disparues des soirées pyjama

Les procureurs ont obtenu une victoire importante lorsque le juge a autorisé que la preuve sur les allégations de «mauvais actes» de Jackson soit faite il y a plus d’une décennie. Un défilé de témoins a déclaré avoir vu le chanteur mettre ses mains dans des endroits inappropriés sur les corps de cinq garçons différents, l'acteur Macaulay Culkin était parmi eux, mais les jurés n’ont rien entendu sur deux des garçons. Les procureurs disent que Jackson a "toiletté" les deux avec une attention particulière, mais le juge a refusé la preuve parce qu'aucun témoin n’a réellement vu Jackson les toucher.

Cash pour le silence, mais combien?

Jackson n’a jamais fait face à des accusations ou admis des actes répréhensibles dans les allégations antérieures sur ses mauvais actes.   Les jurés ont appris, cependant, que Jackson avait réglé en 1993 l’accusateur Jordie Chandler, qui n'a pas témoigné, et un accusateur en 1994, qui a dit aux jurés que Jackson le pelotait pendant des jeux de chatouilles. Mais le juge a statué que les dollars que les garçons et leurs familles ont reçu, environ 20 millions $ et 2,4 M $, respectivement, ne seraient pas divulgués.

Leçons privées

Une Ancienne employée de Neverland Charlie Michaels a affirmé qu’elle a vu Jackson et Jordie Chandler  pendant qu’ils pratiquaient des mouvements de danse dans le studio du chanteur  et quand Jackson saisissait les parties génitales du garçon. En  faisant faire son célèbre mouvement d’entrejambe au garçon c’était sans doute un prétexte pour lui  toucher l’aine, selon son point de vue, mais le juge a statué sur le témoignage de Michaels.

En fin de soirée une demande de lubrifiant

L’Ancien garde de sécurité de Jackson Kassim Abdool a dit aux jurés qu'il avait vu Jackson et Jordie Chandler jouer  dans un jacuzzi  puis qu’ils avaient partagé une étreinte persistante devant un écran ou passait un film de Peter Pan. Mais les jurés ne pouvaient pas entendre parler d’une histoire non corroborée ? Abdool a ensuite prétendu qu'il avait livré un pot de vaseline  au roi de la pop nu,  pendant qu’il divertissait Chandler dans sa chambre.

Le Roi du Talk-show silencieux

Larry King a témoigné qu'il avait rencontré l’an dernier avec Larry Feldman, l'avocat civil représentant l'accusateur et  sa famille. King a dit que lors de leur petit - déjeuner réunion, Feldman a révélé qu'il pensait que la mère de l'accusateur était une "wacko" qui était seulement là pour l'argent. Le juge a conclu que son témoignage était irrecevable.

Marijuanalogues de Macaulay Culking

L’acteur Macaulay Culkin a témoigné que les accusations portées contre son ami "enfantin" étaient "absolument ridicules." Les procureurs ne sont pas autorisés à remettre en question le "Home Alone"  d’une star sur ses propres accusations en instance. Culkin avait été arrêté pour excès de vitesse l’année précédente à Oklahoma City et avait été inculpé pour possession de marijuana et de médicaments sur ordonnance.

Le garde du corps

IL était attendu que  l’ancien garde du corps de Chris Carter  témoigne qu'il avait été confronté à l'accusateur une nuit alors qu’il était  ivre,  et le garçon lui aurait dit, « Michael m’a dit que si je peux  manipuler, c’est OK. Cela fait partie du fait d'être un homme » Carter, qui a fait face à  main armée et des frais bancaires exhorbitants  dans le Nevada, a promis de plaider s’il était appelé. Les procureurs ont décidé de ne pas l'appeler.

JCPenney redux

La défense n'a pas voulu appeler deux agents de sécurité impliqués dans la bagarre de 1998 avec JCPenney, qui a abouti à un règlement 152.000 $ pour la famille de l'accusateur. Dexter Mason et Paul Krugman devaient témoigner que la mère avait présenté ses excuses et les étreignait le lendemain, dans une tentative de  soutenir la demande de la défense que le procès de la famille contre JCPenney était frauduleux. Le juge a décidé qu'il ne permettrait pas aux avocats de remettre en cause le cas JCPenney.

Autres intérêts du chef

Les Attorneys se chamaillaient sur ​​le témoignage proposé  par Angel Vivanco, un chef adjoint de Neverland qui était  devenu ami avec la sœur de 16 ans de l'accusateur au cours du temps, disant que la famille aurait été détenue en captivité. En fin de compte, Vivanco n'a pas été interrogé sur ce que les procureurs ont appelé une relation "quasi-sexuelle" avec la sœur mineure, ni au sujet de sa prétendue déclaration  avançant que sa mère était « une psychopathe ».

L'écrivain qui a échappé à prendre position

Le journaliste Ian Drew a été demandé par le camp Jackson  pour interroger l'accusateur et sa famille au printemps 2003 concernant une histoire positive à propos de l'amitié de Jackson avec le garçon. Mais Drew dit qu’un assistant de Jackson a annulé l'entrevue en raison de "l'évasion" de la famille de Neverland. Interrogé en dehors de la présence de jurés, Drew a dit qu'il n’était pas tout à fait certain que le mot «fuite» ait été utilisé. Le juge a statué que son témoignage ne ​​pouvait pas être utilisé.

La bibliothécaire et la profileuse

La défense voulait appeler la bibliothécaire Mary Minow pour analyser les livres du chanteur et  témoigner sur les mérites artistiques de livres tels que « Boys Will Be Boys » et « The Boy : A Photographic Essay »  Mais les procureurs ont fait valoir que si Minow était, alors l’ancienne agent spécial du FBI Ken Lanning, qui s’était spécialisée dans le profilage des pédophiles, elle devrait être autorisée à témoigner que les livres et autres matériels de lecture de Jackson, dont certains ont été saisis lors d’une perquisition par la police, pourraient également être utilisés pour émoustiller les jeunes garçons. Les deux parties ont convenu de retirer leurs témoins.

Le cousin de la princesse Diana, le duc.

 Michael Jackson  qui jouait à cache-cache avec le fils de 5 ans  d'un duc n’est  pas venu lorsque le juge a rejeté le témoignage d'Alexander Charles David Francis George Edward William Kimble Drogo Montagu, qui s’appelle  Alexander Montagu Manchester – et qui est le 13e duc de Manchester et le cousin de la princesse Diana. Le duc prétend que, après une visite de sa famille à Neverland, Jackson appelait à sa maison de Newport Beach, en Californie, toutes les heures, pleurant et demandant à voir son partenaire de jeu de « cache-cache ».

Témoins de moralité célèbres.

Les stars témoins, copains de Jackson,   dans La liste de la défense avaient promis de témoigner, comme Elizabeth Taylor, Stevie Wonder et Diana Ross. Mais les procureurs ont menacé de montrer le même genre de pornographie en confrontation avec ces célébrités et ce que le chorégraphe Wade Robson avait enduré. Ils ont également menacé de présenter la preuve que Jackson avait partagé son lit avec des enfants tous accro au Demerol et que LaToya Jackson avait déclaré, une fois,  qu'elle avait vu un paiement de 1 million de $  versé en argent liquide pour acheter le silence de la famille d’un garçon. La défense a choisi de retirer ces stars de sa liste.

Source : http://edition.cnn.com/2007/US/law/12/17/court.archive.jackson10/index.html?iref=newssearch

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Clara

Derrière le masque de MICHAEL JACKSON et le culte de ses fans.
Voir le profil de Clara sur le portail Overblog

Commenter cet article