Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chanson française nous amène au cœur du sujet : la Langue.

La chanson française nous amène au cœur du sujet : la Langue.

Partout dans le monde, on écoute de la musique, évidemment, mais à l'échelle planétaire, la chanson et les artistes francophones cartonnent beaucoup, beaucoup, moins...

Depuis 2005 Rihanna a vendu plus de 280 millions d'albums,  dépassant ainsi -  The Beatles, Elvis Presley, Michael Jackson et Madonna - (source Wikipédia) 

En comparaison, Johnny Halliday a vendu 28.330 millions d'albums depuis les années 60 - Michel Sardou 19.465 millions depuis 1965 - Francis Cabrel 14.780 millions depuis 1977 -  Jean-Jacques Goldman ; 18.385 millions depuis les années 80 - Mylène Farmer ; 14.270 millions depuis 1984. (source Wikipédia) 

D'accord, on a pas de méga star internationale comme les anglo-saxons ou les américains, car personne ne peut vraiment lutter contre l'hégémonie Anglo saxonne en matière musicale, mais la France est loin d'être la plus nulle. Connaissez-vous des chinois, des japonais, des italiens, des portugais, des allemands, etc. Chantant dans leur langue nationale et qui cartonnent en dehors de leur pays ? 

Des français réussissent à traverser les frontières

En effet, Jain est écoutée aux États-Unis, en Italie, et en Allemagne. Pour ce qui est de Christine & The Queens, la musicienne est plus écoutée au Royaume-Uni qu'en France. Du côté de la musique électronique, les Français séduisent  à l'international avec David Guetta, The Avener,  DJ Snake ou encore Daft Punk et Petit Biscuit. Enfin vient Manu Chao, qui après la sortie de son dernier album en 2009, est toujours dans le top 15 des artistes français les plus écoutés à l'étranger, notamment au Mexique, en Argentine, et aux Etats-Unis. Si les rappeurs français traversent les frontières avec leurs tubes, il semble en revanche très difficile pour eux de se produire hors de l'Hexagone. 

Les chansons françaises reprises à l'étranger

En 1967 par exemple, Claude François enregistre une chanson qui va faire le tour du monde et l'objet de nombreuses adaptations. Aux États-Unis, «Comme d'habitude» devient «My Way», et s'inscrit parmi les plus grandes interprétations de Paul Anka et Frank Sinatra. Elvis Presley, Nina Simone ou encore les Britanniques du groupe Sex Pistols sont autant d'autres artistes à s'être autorisés une reprise de la chanson de Claude François. En remontant encore un peu plus loin dans l'histoire de la musique française, on peut également s'arrêter sur la chanson «Et maintenant» de Gilbert Bécaud. Des artistes comme Frank Sinatra ( qui semblait décidément avoir un penchant pour la langue française) avec «What now my love», Elvis Presley ou encore Aretha Franklin ont ainsi intégré ce grand classique tricolore dans leur discographie. La chanteuse Édith Piaf fait enfin, elle aussi, partie des interprètes français ayant vu leurs chansons reprises à l'étranger. Impossible, par exemple, de ne pas mentionner le succès de la chanson «La vie en rose» et ses différentes adaptations à travers le monde. En 1950 l'Américain Louis Armstrong en faisait à son tour un grand classique. 

Où sont à présent les vraies chansons populaires qui deviendront des classiques ? 

La musique est un business comme un autre, et le but des maisons de disque (et des artistes et de tous les pros) est de vendre. Mais toutes les grandes stations FM ou chaînes musicales sont trop attachées à leurs parts de marché et ne prendront jamais le risque de diffuser autre chose que la musique à la mode.

J'ai découvert grâce au journal «Le Parisien», le passage du couple star Kim Kardashian et Kanye West, alors en séjour à Paris, dans une célèbre chaîne de restauration rapide, un passage que le restaurant a décidé d'honorer grâce à l'installation d'une plaque : «Kim Kardashian et Kanye West ont commandé sur cette borne, 19.02.2020». Pas besoin du Parisien pour le savoir: Kim Kardashian avait elle-même pris le soin de diffuser l'événement sur Instagram. Alors pourquoi en parler ? Entre Ray Charles qui chante pour une publicité Pepsi et le restaurant KFC de Saint-Denis qui se vante d'avoir eu les West-Kardashian devant une de ses bornes, quelle différence (hormis l'argent) ?  

Les médias de masse, en France comme ailleurs, pratiquent depuis l'après-guerre le subtil art du matraquage musical. Une méthode qui se justifie pour des raisons commerciales, mais qui réussit hélas à nous dégoûter d'un bon nombre de morceaux qu'on adorait au départ. Programmateurs des grandes radios et  superviseurs musicaux des chaînes TV,  pouvez-vous SVP,  renouveler vos stocks ? 

la musique marketing est une aberration par définition, c'est ce que démontre cet article bien ficelé, sur le site 👉 composer sa musique.

La chanson française nous amène au cœur du sujet : la Langue.

L'industrie américaine domine la scène musicale mondiale

S'il fallait encore une preuve que les États-Unis n'ont pas d'égal dans l'influence musicale mondiale, la voici: C'est le premier pays dont les artistes sont les plus écoutés (les écoutes plateformes de streaming) ; influence mondiale (écoutes en dehors du pays d'origine des artistes) ; musiciens historiquement célèbres ; ventes de disques dans les catégories «pop», «rock», et «électronique». Ils sont aussi les premiers en termes de réputation de leurs écoles de musique, du nombre de maisons de disque et de destinations visitée par les artistes en tournées mondiales. «Les États-Unis ont eu et continuent d'avoir une énorme influence sur ce que nous écoutons». 

Cette industrie est donc composée d'un groupe d'acteurs qui sont les maisons de disques ou labels, les sociétés de publication, les producteurs, les compositeurs, les paroliers, les ingénieurs du son, sans oublier les radios et désormais les services de streaming qui jouent un rôle très important dans cette industrie.

Croyez-vous que nos artistes sont moins talentueux que les rappeurs new-yorkais, les chanteur pop ou les rockeurs américain ? La musique francophone représente un grand nombre d'artistes, de styles différents, et ce serait vraiment sidérant que tout soit sans intérêt ! 

Ne sait-on pas faire de la musique qui s'exporte à l'étranger ?  Nos chanteurs francophones ne savent-ils pas se faire connaître ? A moins qu'ils ne cherchent pas à séduire le public étranger. 

Tout le monde a incité Stromae à chanter en anglais. «Ils m'ont trop saoulé avec ça», a-t-il un jour lâché. Mais le chanteur a tenu bon et fait de la question un «combat personnel». Il soutenait que «non, l'anglais ne sonne pas mieux que le français. On a été capables de chanter leurs chansons pendant des années, on a réussi à écouter des chansons qu'on ne comprenait même pas, et bien c'est possible pour les Américains d'écouter des chansons qu'ils ne comprennent pas». 

Certains chanteurs anglais et américains ont essayé de chanter en français avec un accent plus ou moins prononcé. Réussi, honorable ou raté, voici une liste non-exhaustive de ces chanteurs qui s'y sont frottés.

Beyoncé
Beyoncé

👉Beyoncé : vois sur ton Cheminhttps://www.youtube.com/watch?v=e67A6ftiPb8

Lors de la cérémonie des Oscars de 2005, Beyoncé, au zénith de sa gloire est choisie pour interpréter la chanson «Vois sur ton chemin» du film «les Choristes» en version originale. Une épreuve loin d'être simple, car même si elle y met tout son coeur et son énergie, il est difficile de deviner qu'elle chante en français. (Il n'empêche ; sa voix est superbe et Beyoncé est magnifique). 

Vous n'avez peut-être jamais entendu «Ne me quitte pas» de Jacques Brel, interprété par Nina Simone...Ne le faites pas, vous hurleriez au massacre.

👉Sting : Ne me quitte Pas de Jacques Brel. https://www.youtube.com/watch?v=nxmYDWVK50g

👉Pink Martini : Je ne veux pas travailler. https://www.youtube.com/watch?v=U6yp07372es

«Je ne veux pas travailler, je ne veux pas déjeuner, je veux seulement oublier» Un refrain immortel et qu'on n'hésite plus à fredonner de temps en temps. Sortie en 1994, écrite et interprétée par le groupe américain Pink Martini, la chanson s'inspire d'un poème de Guillaume Apollinaire, intitulé «Hôtels». C'est une fausse ode à l'oisiveté, à un «je ne sais quoi», que la voix de la chanteuse China Forbes réussit à rendre accessible à tous. Pas mal pour une artiste américaine. 

👉Iggy Pop : Et si tu n'existais pas de Joe Dassin. https://www.youtube.com/watch?v=BdkeG46BGDw

Avec un accent à couper au couteau, le rocker pose chaque syllabe française au rythme d'une ambiance lancinante. Ce n'est pas tant la prononciation qui compte, mais la restitution du sentiment d'une vie impossible à vivre sans amour. Étonnant ! 

👉Joan Baez : Prendre un Enfant  -  d'Yves Duteil - Insupportable à écouter !       https://www.youtube.com/watch?v=d6tYndDmxts

👉David Bowie : Heroes - Heros. https://www.youtube.com/watch?v=SGLMdkbisDw

👉Elton John : Je veux de la Tendresse. https://www.youtube.com/watch?v=SgmjznZkL4E

👉Britney Spears : Coupure électrique.  https://www.youtube.com/watch?v=lPLXOsXFdyU

La prononciation française est implacable et n'a pas fait de cadeaux à Britney visiblement très novice en la matière. Avec «Coupure électrique» Britney a tenté le français pour raconter ses ébats dans le noir. On ne peut saluer que «sa prise» de risques. 

Chaque langue possède ses particularités rythmiques. Si aucun style n'est fondamentalement incompatible avec le français, force est de constater que l'anglais se marie plus facilement avec certains genres musicaux comme la pop ou le rock. Les sons et les syllabes de la langue anglaise épousent généralement mieux les notes et les rythmes de ces deux styles. Cette réalité est en partie due aux phonèmes qui ne sont pas les mêmes dans les deux langues.

Il est reconnu que le français est l'une des langues les plus complexes et sophistiquées au monde. De ce fait, elle permet l'élaboration de textes d'une grande richesse. Dans la chanson française, il est devenu presque culturel d'écrire en premier les paroles et de trouver ensuite une mélodie qui mette les mots en valeur. Au contraire, les anglo-saxons se focalisent généralement sur la musique et font passer l'écriture au second plan. 

Céline Dion demeure la plus grande ambassadrice de la chanson française. 

Jean-Jacques Goldman - Céline Dion
Jean-Jacques Goldman - Céline Dion

C'est grâce à l'album «D'eux», sorti en 1995, que Céline Dion est propulsée sur le devant de la scène francophone. Plusieurs titres composés et écrits par Jean-Jacques Goldman sont devenus mythiques, à savoir :  «Je ne sais pas», «Vole», «Regarde-moi» «Pour que tu m'aimes encore»......Un duo entre Céline Dion et Jean-Jacques Goldman est également présent : «J'irai où tu iras»,  etc. «D'eux» est le premier album français à décrocher un disque d'or au Royaume-Uni après une pluie de critiques positives !  Goldman avait imposé quelques changements pour s'adapter au marché francophone, à commencer par la voix de la chanteuse qui devait être plus posée. Ce fut un pari gagnant, puisque cet album marquera le début d'une carrière européenne prolifique pour Céline Dion.

Recevant le 22 mai 2008 des mains du président de la République, Nicolas Sarkozy, l'insigne de chevalier de la légion d'honneur, Céline Dion a été honorée pour sa contribution au rayonnement du français : 

La France vous remercie car vous contribuez par votre succès et votre talent à faire rayonner notre langue au-delà de nos frontières, sur tous les continents, alors que la tendance partout dans le monde est de s’aplatir sur un seul modèle, une seule langue. (Nicolas Sarkozy)

Autres chanteurs de langue française à contribuer au succès de la chanson française à l'étranger: Les canadiens Garou et Natasha St-Pier. 

Qu'est-ce qu'une bonne musique ? 

La première réponse qui me vient à l'esprit, c'est une musique qui éveille en nous une émotion, un sentiment, voire un souvenir. À un niveau plus élevé encore, c'est ce qui va provoquer les fameux frissons, ou l'envie de danser, l'envie de sourire, ou même de pleurer. De quel droit peut-on dire que telle ou telle musique est bonne ou mauvaise ? Rien ne permet de justifier une prise de position objective. Tout est affaire de goût, d'appréciation et de plaisir. Du coup, la bonne musique, c'est celle que chacun aime. Le but de la musique est de divertir et n'implique ni l'écoute contemplative, ni l'adulation d'une star.

En matière de musique, j'écoute de tout. Mais alors, de tout. Je ne suis pas atteinte du syndrome de la paralysie musicale. Ma playlist fourre-tout de chansons lancée en aléatoire, peut passer de The Weeknd  à Adèle et de Léo Ferré à Mozart,  etc.  J'aime mélanger les genres, les chansons d'hier et d'aujourd'hui, et ça n'a rien à voir avec des critères qualitatifs universels. 

C'était en 1974. Jean Gabin faisait son Socrate sentimental dans une chanson ou plutôt un monologue parlé plus que chanté : «Le jour où quelqu'un vous aime, il fait très beau. J'peux pas mieux dire, il fait très beau !» Mine de rien, il se retrouvait quand même en tête du hit-parade, le Pacha ! Oui, le Président, le Tatoué,  le vieux Singe en Hiver, était en compétition avec Bob Marley et Barry White. Il prétendait ne rien savoir : «Maintenant je sais, je sais qu'on ne sait jamais ! C'est tout ce que je sais ! Mais ça, je le sais !»Belle reprise de cette thématique du savoir ....Qu'est-ce qu'on sait vraiment ? 

Dans un tout autre genre, l'une des plus belles chansons du répertoire Français, a été composée et produite par le chanteur français Pascal Obispo. Il s'agit de «Tu trouveras»  considérée comme la chanson la plus diffusée à la télévision et à la radio en 2002. C'est également le single qui a réalisé le plus de ventes dans toute la carrière de la chanteuse canadienne Natasha St Pier. Cette chanson figure sur de nombreuses compilations françaises, faisant partie des plus belles ballades, des plus beaux duos, des plus belles voix. 

C'est bien mérité. 

Le duo Obispo/Pier a également remporté beaucoup de succès, avec «Mourir demain».

Pascal Obispo, avec sa longue carrière,  de «Plus que tout au monde, à Soledad», est devenu l'un des chanteurs-compositeurs les plus en vue de sa génération.

Parallèlement à sa carrière de chanteur, Obispo signe de nombreux succès pour d'autres artistes, tels que Florent Pagny, Johnny Hallyday, Garou, Zazie, Marc Lavoine, Natascha St-Pier, Patricia Kaas, mais aussi la comédie musicale : Les dix Commandements.  

Tenir dans la durée n'est pas simple, et sans doute encore moins aujourd'hui avec la rapidité avec laquelle les nouveautés défilent. Des Grégoire par exemple, n'ont pas fait long feu. 

Alors la variété française est-elle en bonne posture ? Prise entre la chanson business formatée, le rap qui l'écrase et la facilité dans laquelle la chanson Française tombe parfois, elle n'est tout de même pas en si mauvaise santé que cela. A sa façon elle affirme une singularité, parfois totalement transgénérationnelle.  Il n'y a pas d'unité de style, ni d'unité de génération, tout se superpose.

Peu expressive socialement depuis les années 2000, la chanson française recommence à considérer son environnement, avec des sentiments d'opposition à la grisaille et à la concurrence obligée. On y retrouve un zest d'humour, et un sens croissant du music-hall, une discipline très française qui fit le bonheur des Grands Boulevards avant de s'exporter outre-Atlantique, il y a si longtemps.

Gauvain Sers  a été découvert il y a cinq ans en première partie du Phénix tour de Renaud. Depuis il a fait son chemin, avec des textes à la fois poétiques, graves et légers, une gouaille de titi Creusois, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez.  

Il dépeint notre société actuelle, que ce soit par exemple sur Hénin-Beaumont ou les oubliés, ses textes mettent à l'honneur les laissés-pour-compte, les anonymes, mais surtout en les situant dans notre environnement social et lié à l'actualité. De la légèreté et de la flânerie oui, mais avec une écriture toujours soucieuse de se recentrer sur l'humain. 

Alors ça me va vraiment bien : Bonne chance et bonne route à Gauvain Sers !

Santé Instagram ! Ravi d'être de retour. Mon tout nouveau titre est maintenant disponible sur toutes les plateformes.  

En découvrant le retour de Stromae, les internautes n'ont pas caché leur immense joie. 

"Le retour du roi" - "Enfin" -  "j'attendais ce moment avec impatience" - "Quel retour l'artiste !" - "C'est historique" - "Adèle et maintenant toi, je suis comme un fou" - Ou encore "je priais pour ça". 

Un retour en fanfare ! 

Le premier aperçu d'un album à venir est dédié à «ceux qui ne célèbrent pas», aux petites mains. «Pour une fois, j'aimerais lever mon verre à ceux qui n'en ont pas», chante Stromae dans «Santé». On y retrouve aussi son amour des jeux de mots comme «Céline...bataire, toi tu te prends des vestes aux vestiaires».    Sa maison de disque ?  : Universal Music France.

Résultat : 4 845 274 vues en 4 jours. Et des centaines de commentaires dans toutes les langues. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :